SNUipp - FSU 80 http://80.snuipp.fr/ SNUipp - FSU 80 SPIP http://blogs.law.harvard.edu/tech/rss fr SNUipp - FSU 80 snu80@snuipp.fr SNUipp80 Sun, 19 Nov 2017 20:40:23 +0100 1er janvier 1970 01:00:00 href="http://80.snuipp.fr/IMG/siteon0.png?1422788743" SNUipp - FSU 80 http://80.snuipp.fr SNUipp - FSU 80 PPCR, rendez-vous de carrière, promotions... les collègues s'interrogent. http://80.snuipp.fr/spip.php?article2600 <p>Depuis la rentrée scolaire, le PPCR (Parcours Professionnel Carrières et Rémunéations) est mis en application.</p> <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Au 1er septembre 2017, chaque collègue a été reclassé .</p> <p>Voici les <a href="http://80.snuipp.fr/IMG/pdf/Fiche_4_-_Les_modalites_de_reclassement-2.pdf" class=''><strong>nouvelles grilles de rémunération</strong></a>.</p> <p>Il est très courant d'avoir été reclassé au même échelon au 1er septembre 2017 mais tout en gardant son ancienneté dans l'échelon. En ce qui concerne la hors classe ,la création de l'échelon 1 génère un changement d'échelon, exemple un collègue à l'échelon 4 HC est reclassé à l' échelon 3 tout en gardant le même indice donc le même salaire.</p> <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> <strong>Les premiers rendez-vous de carrière sont annoncés.</strong> Chaque collègue concerné a été prévenu par la plateforme SIAE. Le rendez-vous de carrière et l'entretien sont fixés 1 mois à l'avance. Ces dates et horaires peuvent être modifiés par l'IEN ou par l'enseignant. La validation finale se fait sur SIAE.</p> <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> <strong>L'entretien </strong> entre l'IEN et l'enseignant ne peut excéder 1h30. Le document préparatoire n'est pas obligatoire mais conseillé. L'entretien s'appuiera sur ce <a href="http://cache.media.education.gouv.fr/file/09_-_septembre/55/2/2017_guide_RV_carriere_enseignants_education_psyEN_V3_804552.pdf" class='spip_out' rel='external'>document de référence de l'entretien</a> pour écouter l'enseignant.</p> <div class="texteencadre-spip spip">Le SNUipp-FSU a fait remarquer que cela impose une autre démarche pour les collègues. Ceux-ci doivent se "mettre en avant" pour justifier de leur choix pédagogiques </div> <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A l'issue de l'entretien, l'IEN se servira de la grille de compétences des PE pour proposer son appréciation finale : <i>"à consolider, satisfaisant, très satisfaisant, excellent"</i>. Le compte-rendu de ces rendez-vous de carrière sera envoyé mi-janvier 2018 pour tous ceux du 1er trimestre, fin avril 2018 pour le second trimestre et début juin pour les derniers. A la réception du rapport, l'enseignant peut faire des observations dans un délai de 3 semaines.</p> <p><strong>En septembre, le DASEN donnera l'appréciation finale du rendez-vous de carrière. </strong> A ce moment-là, une procédure de révision est possible dans un délai de 30 jours. La CAPD sera convoquée et pourra mettre en avant le recours des collègues. Après la réponse de l'administration, la CAPD peut encore être saisie dans un délai de 30 jours.</p> <p>Cela retardera donc la campagne de promotions 2019 au mois de février.</p> <p>Pour cette année, la CAPD se réunira courant janvier ou février pour déterminer les collègues qui obtiendront une accélération de carrière au 6ème et 8ème échelon. <strong>Pour cette année, le barème des promos serait l'AGS au 31 août + la dernière note connue. </strong></p> <div class="texteencadre-spip spip">Les organisations syndicales sont en désaccord avec l'administration qui ne souhaite plus arrêter l'ancienneté dans l'échelon à la veille de la promotion.</div> <p>Le SNUIpp-FSU 80 a interrogé l'administration quant aux accompagnements de suivi, ceux ci auront lieu pour les T1 et T2 (par les CPC ou IEN) pour les collègues qui le souhaitent. Ils donneront lieu à un rapport de visite.</p> <p><strong>Barème du mouvement : </strong> les organisations syndicales (dont le SNUipp-FSU 80 qui réitère sa proposition de bonification de points pour enfants lors de la 2eme phase du mouvement) et l'administration ont fait des propositions, celles-ci seront étudiées en groupe de travail mouvement.</p> Fri, 17 Nov 2017 15:49:56 +0100 Maryse Lecat <p>Depuis la rentrée scolaire, le PPCR (Parcours Professionnel Carrières et Rémunéations) est mis en application.</p> <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Au 1er septembre 2017, chaque collègue a été reclassé .</p> <p>Voici les <a href="http://80.snuipp.fr/IMG/pdf/Fiche_4_-_Les_modalites_de_reclassement-2.pdf" class=''><strong>nouvelles grilles de rémunération</strong></a>.</p> <p>Il est très courant d'avoir été reclassé au même échelon au 1er septembre 2017 mais tout en gardant son ancienneté dans l'échelon. En ce qui concerne la hors classe ,la création de l'échelon 1 génère un changement d'échelon, exemple un collègue à l'échelon 4 HC est reclassé à l' échelon 3 tout en gardant le même indice donc le même salaire.</p> <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> <strong>Les premiers rendez-vous de carrière sont annoncés.</strong> Chaque collègue concerné a été prévenu par la plateforme SIAE. Le rendez-vous de carrière et l'entretien sont fixés 1 mois à l'avance. Ces dates et horaires peuvent être modifiés par l'IEN ou par l'enseignant. La validation finale se fait sur SIAE.</p> <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> <strong>L'entretien </strong> entre l'IEN et l'enseignant ne peut excéder 1h30. Le document préparatoire n'est pas obligatoire mais conseillé. L'entretien s'appuiera sur ce <a href="http://cache.media.education.gouv.fr/file/09_-_septembre/55/2/2017_guide_RV_carriere_enseignants_education_psyEN_V3_804552.pdf" class='spip_out' rel='external'>document de référence de l'entretien</a> pour écouter l'enseignant.</p> <div class="texteencadre-spip spip">Le SNUipp-FSU a fait remarquer que cela impose une autre démarche pour les collègues. Ceux-ci doivent se "mettre en avant" pour justifier de leur choix pédagogiques </div> <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> A l'issue de l'entretien, l'IEN se servira de la grille de compétences des PE pour proposer son appréciation finale : <i>"à consolider, satisfaisant, très satisfaisant, excellent"</i>. Le compte-rendu de ces rendez-vous de carrière sera envoyé mi-janvier 2018 pour tous ceux du 1er trimestre, fin avril 2018 pour le second trimestre et début juin pour les derniers. A la réception du rapport, l'enseignant peut faire des observations dans un délai de 3 semaines.</p> <p><strong>En septembre, le DASEN donnera l'appréciation finale du rendez-vous de carrière. </strong> A ce moment-là, une procédure de révision est possible dans un délai de 30 jours. La CAPD sera convoquée et pourra mettre en avant le recours des collègues. Après la réponse de l'administration, la CAPD peut encore être saisie dans un délai de 30 jours.</p> <p>Cela retardera donc la campagne de promotions 2019 au mois de février.</p> <p>Pour cette année, la CAPD se réunira courant janvier ou février pour déterminer les collègues qui obtiendront une accélération de carrière au 6ème et 8ème échelon. <strong>Pour cette année, le barème des promos serait l'AGS au 31 août + la dernière note connue. </strong></p> <div class="texteencadre-spip spip">Les organisations syndicales sont en désaccord avec l'administration qui ne souhaite plus arrêter l'ancienneté dans l'échelon à la veille de la promotion.</div> <p>Le SNUIpp-FSU 80 a interrogé l'administration quant aux accompagnements de suivi, ceux ci auront lieu pour les T1 et T2 (par les CPC ou IEN) pour les collègues qui le souhaitent. Ils donneront lieu à un rapport de visite.</p> <p><strong>Barème du mouvement : </strong> les organisations syndicales (dont le SNUipp-FSU 80 qui réitère sa proposition de bonification de points pour enfants lors de la 2eme phase du mouvement) et l'administration ont fait des propositions, celles-ci seront étudiées en groupe de travail mouvement.</p> Aide administrative : audience à la préfecture ! http://80.snuipp.fr/spip.php?article2598 <p>Après le rassemblement place Gambetta, où quelques collègues sont venus, où la presse départementale était invitée (France Bleu), <strong>les représentants des organisations syndicales FSU, CGT, FNEC-FP-Fo, CFDT, Solidaires et Unsa (qui n'a pas pu se joindre à la délégation) ont été reçus par deux hauts fonctionnaires de la Préfecture. </strong></p> <p>Chaque organisation syndicale a exposé les raisons de sa présence à l'audience. Nous avons développé notre argumentaire sur la nécessité de garder des emplois administratifs dans les écoles. <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Nous avons listé les différentes tâches que font les EVS. <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Nous avons dénoncé la formation peu efficace, quand elle existait. <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Nous avons dénoncé la précarité de leur travail et de leur salaire. <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Nous avons expliqué que les tâches allaient s'accentuer pour les directeurs et directrices d'école, mettant en grande difficulté le fonctionnement des écoles. <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Nous avons pointé le caractère très inhumain de ces suppressions d'emploi de façon massive. Nous avons d'ailleurs remis quelques courriers de collègues EVS qui se retrouvent du jour au lendemain sans rien, en plein désarroi. <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Nous avons remis les pétitions que chacun avait collecté autour de lui. Plus de 500 signatures au total ont été donnés au représentant du Préfet. <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Nous avons exprimé le souhait que ces emplois précaires soient transformés en poste statutaire de la fonction publique.</p> <p>A toutes nos remarques, les représentants du Préfet ont voulu expliquer la politique voulue par le gouvernement, à savoir : ne pas subventionner des emplois qui n'aboutissent pas à une embauche par la suite.</p> <div class="texteencadre-spip spip">Les organisations syndicales ont toutes unanimement dénoncé les emplois précaires et demandé de véritables emplois de la fonction publique. </div> <p>Ils ont énoncé les directives nationales et les priorités retenues pour les CUI. <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> l'outremer <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> l'urgence sanitaire et sociale <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> l'aide alimentaire d'urgence <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> les CUI dans les communes en difficulté financière notamment pour la rentrée scolaire (cantines, garderie).</p> <p><strong>Pour l'éducation nationale, le Rectorat a choisi que les CUI soient exclusivement sur les enfants en situation de handicap.</strong></p> <p>Pour conclure, aucune perspective favorable aux CUI -EVS n'est envisagée. C'est un véritable plan social qui va intervenir sur l'année 2018.</p> <div class="texteencadre-spip spip">Le SNUipp-FSU envisage de réfléchir avec les directeurs et directrices d'école à une réaction à ce plan social de suppressions de postes (23000 dans l'éducation nationale d'ici la rentrée 2018). <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Imaginer que tout le travail effectué par les aides administratives ne soit pas réalisé ? <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Ne plus ouvrir l'école en dehors des horaires d'ouvertures et fermetures de classe ? <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Ne plus répondre au téléphone lorsqu'ils ou elles seront en classe ? <p>Autant d'interrogations pour réactiver <strong>une grève administrative</strong>.</p> </div> Wed, 15 Nov 2017 15:25:58 +0100 Maryse Lecat <p>Après le rassemblement place Gambetta, où quelques collègues sont venus, où la presse départementale était invitée (France Bleu), <strong>les représentants des organisations syndicales FSU, CGT, FNEC-FP-Fo, CFDT, Solidaires et Unsa (qui n'a pas pu se joindre à la délégation) ont été reçus par deux hauts fonctionnaires de la Préfecture. </strong></p> <p>Chaque organisation syndicale a exposé les raisons de sa présence à l'audience. Nous avons développé notre argumentaire sur la nécessité de garder des emplois administratifs dans les écoles. <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Nous avons listé les différentes tâches que font les EVS. <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Nous avons dénoncé la formation peu efficace, quand elle existait. <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Nous avons dénoncé la précarité de leur travail et de leur salaire. <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Nous avons expliqué que les tâches allaient s'accentuer pour les directeurs et directrices d'école, mettant en grande difficulté le fonctionnement des écoles. <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Nous avons pointé le caractère très inhumain de ces suppressions d'emploi de façon massive. Nous avons d'ailleurs remis quelques courriers de collègues EVS qui se retrouvent du jour au lendemain sans rien, en plein désarroi. <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Nous avons remis les pétitions que chacun avait collecté autour de lui. Plus de 500 signatures au total ont été donnés au représentant du Préfet. <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Nous avons exprimé le souhait que ces emplois précaires soient transformés en poste statutaire de la fonction publique.</p> <p>A toutes nos remarques, les représentants du Préfet ont voulu expliquer la politique voulue par le gouvernement, à savoir : ne pas subventionner des emplois qui n'aboutissent pas à une embauche par la suite.</p> <div class="texteencadre-spip spip">Les organisations syndicales ont toutes unanimement dénoncé les emplois précaires et demandé de véritables emplois de la fonction publique. </div> <p>Ils ont énoncé les directives nationales et les priorités retenues pour les CUI. <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> l'outremer <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> l'urgence sanitaire et sociale <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> l'aide alimentaire d'urgence <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> les CUI dans les communes en difficulté financière notamment pour la rentrée scolaire (cantines, garderie).</p> <p><strong>Pour l'éducation nationale, le Rectorat a choisi que les CUI soient exclusivement sur les enfants en situation de handicap.</strong></p> <p>Pour conclure, aucune perspective favorable aux CUI -EVS n'est envisagée. C'est un véritable plan social qui va intervenir sur l'année 2018.</p> <div class="texteencadre-spip spip">Le SNUipp-FSU envisage de réfléchir avec les directeurs et directrices d'école à une réaction à ce plan social de suppressions de postes (23000 dans l'éducation nationale d'ici la rentrée 2018). <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Imaginer que tout le travail effectué par les aides administratives ne soit pas réalisé ? <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Ne plus ouvrir l'école en dehors des horaires d'ouvertures et fermetures de classe ? <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Ne plus répondre au téléphone lorsqu'ils ou elles seront en classe ? <p>Autant d'interrogations pour réactiver <strong>une grève administrative</strong>.</p> </div> 16 novembre : mobilisation http://80.snuipp.fr/spip.php?article2594 <p>Mobilisation le 16 novembre</p> <p>Sur le plan interprofessionnel les revendications s'élargissent et dépassent la seule loi travail 2 avec une nouvelle journée de mobilisation interprofessionnelle le 16 Novembre.</p> <div class="texteencadre-spip spip">Le SNUipp-FSU appelle les enseignants à s'emparer de cette journée, sous les formes choisies localement et à participer aux manifestations et aux rassemblements organisés pour dénoncer cette politique d'austérité et de précarisation qui met à mal la solidarité et les cohésions sociales. </div> <p>Plus globalement le SNUipp et la FSU défendent une indispensable convergence des luttes du secteur public et du secteur privé, des actifs et des retraités, des jeunes, pour exiger des choix politiques courageux en termes de répartition des richesses et de lutte contre les inégalités sociales</p> <dl class='spip_document_3382 spip_documents spip_documents_center'> <dt><a href="http://80.snuipp.fr/IMG/pdf/Tract_FSU_80_161117.pdf" title='PDF - 163.1 ko' type="application/pdf"><img src='http://80.snuipp.fr/prive/vignettes/pdf.png' width='52' height='52' alt='PDF - 163.1 ko' /></a></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:120px;'><strong>mobilisation pour le 16 novembre</strong></dt> </dl> Mon, 13 Nov 2017 20:22:53 +0100 Maryse Lecat <p>Mobilisation le 16 novembre</p> <p>Sur le plan interprofessionnel les revendications s'élargissent et dépassent la seule loi travail 2 avec une nouvelle journée de mobilisation interprofessionnelle le 16 Novembre.</p> <div class="texteencadre-spip spip">Le SNUipp-FSU appelle les enseignants à s'emparer de cette journée, sous les formes choisies localement et à participer aux manifestations et aux rassemblements organisés pour dénoncer cette politique d'austérité et de précarisation qui met à mal la solidarité et les cohésions sociales. </div> <p>Plus globalement le SNUipp et la FSU défendent une indispensable convergence des luttes du secteur public et du secteur privé, des actifs et des retraités, des jeunes, pour exiger des choix politiques courageux en termes de répartition des richesses et de lutte contre les inégalités sociales</p> <dl class='spip_document_3382 spip_documents spip_documents_center'> <dt><a href="http://80.snuipp.fr/IMG/pdf/Tract_FSU_80_161117.pdf" title='PDF - 163.1 ko' type="application/pdf"><img src='http://80.snuipp.fr/prive/vignettes/pdf.png' width='52' height='52' alt='PDF - 163.1 ko' /></a></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:120px;'><strong>mobilisation pour le 16 novembre</strong></dt> </dl> Permutations nationales : consultez notre e-dossier. http://80.snuipp.fr/spip.php?article2314 <p><strong>La circulaire qui précise l'organisation des permutations pour la rentrée 2018 est parue.</strong></p> <p>Le SNUipp-FSU vous accompagne à chaque étape de cette importante opération administrative.</p> <p>Vous souhaitez changer de département afin de rejoindre votre conjoint ou votre conjointe qui exerce une activité dans un autre département, revenir dans votre région d'attache ou encore par simple désir de changement. Quelle qu'en soit la raison, vous devez formuler une demande de changement de département.</p> <p>Cette demande fait l'objet de deux opérations administratives :</p> <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> les permutations et mutations informatisées en novembre-décembre d'une part, et <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> les mutations manuelles en mai-juin d'autre part.</p> <p>La note de service annuelle publiée dans le BOEN du 9 novembre 2017 fixe les modalités de participation aux permutations nationales. <strong>La saisie se fait par Internet (Iprof) via l'application SIAM, à partir du lundi 13 novembre 2017 à 12h00 jusqu'au Mardi 5 décembre 2017 à 18h00</strong></p> <p><a href="http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=108502" class='spip_out' rel='external'>Consultez la circulaire du Ministère</a></p> <p><a href="http://circulaires.ia80.ac-amiens.fr/2017-2018/10_11_2017_mouvement_interdepartemental_rentree_scolaire_2018.pdf" class='spip_out' rel='external'>Consultez la circulaire départementale</a></p> <p>Le dossier e-permutations : <span class='spip_document_3378 spip_documents spip_documents_center'> <a href="http://e-permutations.snuipp.fr/80/accueil" class="spip_out"><img src='http://80.snuipp.fr/IMG/png/80-2.png' width="100" height="125" alt="" /></a></span></p> Sun, 12 Nov 2017 20:31:56 +0100 SNUipp80 <p><strong>La circulaire qui précise l'organisation des permutations pour la rentrée 2018 est parue.</strong></p> <p>Le SNUipp-FSU vous accompagne à chaque étape de cette importante opération administrative.</p> <p>Vous souhaitez changer de département afin de rejoindre votre conjoint ou votre conjointe qui exerce une activité dans un autre département, revenir dans votre région d'attache ou encore par simple désir de changement. Quelle qu'en soit la raison, vous devez formuler une demande de changement de département.</p> <p>Cette demande fait l'objet de deux opérations administratives :</p> <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> les permutations et mutations informatisées en novembre-décembre d'une part, et <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> les mutations manuelles en mai-juin d'autre part.</p> <p>La note de service annuelle publiée dans le BOEN du 9 novembre 2017 fixe les modalités de participation aux permutations nationales. <strong>La saisie se fait par Internet (Iprof) via l'application SIAM, à partir du lundi 13 novembre 2017 à 12h00 jusqu'au Mardi 5 décembre 2017 à 18h00</strong></p> <p><a href="http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=108502" class='spip_out' rel='external'>Consultez la circulaire du Ministère</a></p> <p><a href="http://circulaires.ia80.ac-amiens.fr/2017-2018/10_11_2017_mouvement_interdepartemental_rentree_scolaire_2018.pdf" class='spip_out' rel='external'>Consultez la circulaire départementale</a></p> <p>Le dossier e-permutations : <span class='spip_document_3378 spip_documents spip_documents_center'> <a href="http://e-permutations.snuipp.fr/80/accueil" class="spip_out"><img src='http://80.snuipp.fr/IMG/png/80-2.png' width="100" height="125" alt="" /></a></span></p> Aux urnes psychologues ! http://80.snuipp.fr/spip.php?article2590 <p>Les psychologues de l'Éducation nationale doivent désigner les personnes qui les représenteront dans les commissions administratives paritaires (CAPA et CAPN). Un scrutin par correspondance au format papier qui commence dès maintenant.</p> <p>Le SNUipp-FSU de l'Académie d'Amiens et le SNES-Amiens présentent, pour la FSU, une liste complète de huit candidat-e-s à la CAPA de l'Académie d'Amiens</p> <p><strong>Vos candidat-e-s pour la Somme</strong> : Pascale BOUSSU (RASED Airaines) pour le 1er degré et Catherine BAS et Doriane MORIVAL (CIO Amiens nord) pour le 2nd degré.</p> <p><strong> Votez et faites voter pour la liste SNUipp et SNES de la FSU !</strong></p> <p><a href="https://www.snuipp.fr/actualites/posts/aux-urnes-psychologues" class='spip_out' rel='external'>Pour en savoir plus.</a></p> <p><span class='spip_document_3374 spip_documents spip_documents_center'> <img src='http://80.snuipp.fr/IMG/png/comment-voter.png' width="700" height="976" alt="" /></span></p> Wed, 08 Nov 2017 11:23:51 +0100 Jonathan MOLINA <p>Les psychologues de l'Éducation nationale doivent désigner les personnes qui les représenteront dans les commissions administratives paritaires (CAPA et CAPN). Un scrutin par correspondance au format papier qui commence dès maintenant.</p> <p>Le SNUipp-FSU de l'Académie d'Amiens et le SNES-Amiens présentent, pour la FSU, une liste complète de huit candidat-e-s à la CAPA de l'Académie d'Amiens</p> <p><strong>Vos candidat-e-s pour la Somme</strong> : Pascale BOUSSU (RASED Airaines) pour le 1er degré et Catherine BAS et Doriane MORIVAL (CIO Amiens nord) pour le 2nd degré.</p> <p><strong> Votez et faites voter pour la liste SNUipp et SNES de la FSU !</strong></p> <p><a href="https://www.snuipp.fr/actualites/posts/aux-urnes-psychologues" class='spip_out' rel='external'>Pour en savoir plus.</a></p> <p><span class='spip_document_3374 spip_documents spip_documents_center'> <img src='http://80.snuipp.fr/IMG/png/comment-voter.png' width="700" height="976" alt="" /></span></p> 14 novembre... Action Contrats Aidés : tous les CUI "aide à la direction" seront supprimés en 2018 http://80.snuipp.fr/spip.php?article2586 <p>Lors de la CAPD, le DASEN nous a informés que depuis l'entrevue du 2 octobre concernant les contrats aidés, la situation a évoluée défavorablement.</p> <p>En effet, les quelques renouvellements envisagés ne le sont plus. <strong>Ce sont donc 35 contrats supplémentaires qui seront supprimés au cours de l'année 2018</strong>. Tous les contrats aidés dédiés à l'aide administrative à la direction d'école vont disparaître.</p> <div class="texteencadre-spip spip">Le SNUipp-FSU 80, avec l'intersyndicale Fonction publique invite tous les collègues directeurs et adjoints à se mobiliser pour les aides administratives et à participer au rassemblement du 14 novembre à 17h30, place Gambetta à Amiens. </div> Tue, 07 Nov 2017 14:42:43 +0100 Maryse Lecat <p>Lors de la CAPD, le DASEN nous a informés que depuis l'entrevue du 2 octobre concernant les contrats aidés, la situation a évoluée défavorablement.</p> <p>En effet, les quelques renouvellements envisagés ne le sont plus. <strong>Ce sont donc 35 contrats supplémentaires qui seront supprimés au cours de l'année 2018</strong>. Tous les contrats aidés dédiés à l'aide administrative à la direction d'école vont disparaître.</p> <div class="texteencadre-spip spip">Le SNUipp-FSU 80, avec l'intersyndicale Fonction publique invite tous les collègues directeurs et adjoints à se mobiliser pour les aides administratives et à participer au rassemblement du 14 novembre à 17h30, place Gambetta à Amiens. </div> Salaires des fonctionnaires : le Ministre persiste et signe http://80.snuipp.fr/spip.php?article2582 <p>A la suite de la journée de mobilisation du 16 octobre, voici ce qu'a dit le Ministère : <a href="http://80.snuipp.fr/spip.php?article2574" class=''>Le ministre de la fonction publique a confirmé ses annonces et les craintes des fonctionnaires</a></p> <p>La FSU avait obtenu qu'un groupe de travail sur les mesures de compensation CSG et le report de PPCR se réunisse. Ce groupe s'est tenu le 25 octobre 2017.</p> <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Le gouvernement confirme que l'ensemble des mesures indiciaires et statutaires relevant de PPCR sont effectivement<strong> reportées de 12 mois</strong> à compter du 1er janvier 2018 (transferts primes/points pour la catégorie A, revalorisations indiciaires, passage en A des personnels sociaux).</p> <div class="texteencadre-spip spip">La FSU ne s'y résout pas : reporter ces mesures n'est ni plus ni moins qu'un coup de canif dans la parole de l'État et cela amputera le pouvoir d'achat déjà mis à mal de tous les fonctionnaires.</div> <p>Voici le courrier que la FSU a envoyé au MInistre :</p> <dl class='spip_document_3364 spip_documents spip_documents_center'> <dt><a href="http://80.snuipp.fr/IMG/pdf/1718_023_courrier_1er_ministre_annonces_report_mesures_ppcr-2.pdf" title='PDF - 33.3 ko' type="application/pdf"><img src='http://80.snuipp.fr/prive/vignettes/pdf.png' width='52' height='52' alt='PDF - 33.3 ko' /></a></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:120px;'><strong>courrier refus du report PPCR</strong></dt> </dl> <p><a href="http://80.snuipp.fr/" class='spip_url spip_out' rel='nofollow'>http://80.snuipp.fr/</a> Ce sont de plus surtout les traitements des personnels de catégories C, donc les plus faibles salaires, qui, en 2018 ne seraient pas augmentés, et ce alors même que les rythmes d'avancement ont pariois été allongés. Une nouvelle fois le gouvernement s'attaque en priorité aux plus faibles. C'est inacceptable. Quant au passage en catégorie A des personnels sociaux, il représentait déjà une reconnaissance trop tardive et insuffisante de ces professions, le reporter est inacceptable.</p> <p>Si ce report a lieu, l'ensemble des fonctionnaires est touché, et en particulier les femmes et les catégories les plus faibles.</p> <p>Ce report mettrait ainsi en péril le début de reconnaissance et de revalorisation salariale que constitue PPCR.</p> <div class="texteencadre-spip spip">La FSU s'est adressée au Premier ministre pour lui demander de renoncer à ce report. Elle réitère cette exigence aujourd'hui. Les mesures envisagées sont complexes et restent incertaines. Elles ne correspondent pas de plus à la promesse d'Emmanuel Macron d'augmenter le pouvoir d'achat de tou.te.s les salarié.e.s.</div> <p>L'ensemble des organisations syndicales de la fonction publique ont appelé à la grève et aux manifestations le 10 octobre pour défendre les services publics et améliorer le pouvoir d'achat des agent.e.s : s'il y a eu quelques avancées très insuffisantes, le fond du problème demeure et risque de se traduire par une nouvelle baisse du salaire net perçu par les agent.e.s.</p> <p><strong>Une nouvelle journée d'action est prévue le 16 novembre. </strong></p> Mon, 06 Nov 2017 15:09:47 +0100 Maryse Lecat <p>A la suite de la journée de mobilisation du 16 octobre, voici ce qu'a dit le Ministère : <a href="http://80.snuipp.fr/spip.php?article2574" class=''>Le ministre de la fonction publique a confirmé ses annonces et les craintes des fonctionnaires</a></p> <p>La FSU avait obtenu qu'un groupe de travail sur les mesures de compensation CSG et le report de PPCR se réunisse. Ce groupe s'est tenu le 25 octobre 2017.</p> <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Le gouvernement confirme que l'ensemble des mesures indiciaires et statutaires relevant de PPCR sont effectivement<strong> reportées de 12 mois</strong> à compter du 1er janvier 2018 (transferts primes/points pour la catégorie A, revalorisations indiciaires, passage en A des personnels sociaux).</p> <div class="texteencadre-spip spip">La FSU ne s'y résout pas : reporter ces mesures n'est ni plus ni moins qu'un coup de canif dans la parole de l'État et cela amputera le pouvoir d'achat déjà mis à mal de tous les fonctionnaires.</div> <p>Voici le courrier que la FSU a envoyé au MInistre :</p> <dl class='spip_document_3364 spip_documents spip_documents_center'> <dt><a href="http://80.snuipp.fr/IMG/pdf/1718_023_courrier_1er_ministre_annonces_report_mesures_ppcr-2.pdf" title='PDF - 33.3 ko' type="application/pdf"><img src='http://80.snuipp.fr/prive/vignettes/pdf.png' width='52' height='52' alt='PDF - 33.3 ko' /></a></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:120px;'><strong>courrier refus du report PPCR</strong></dt> </dl> <p><a href="http://80.snuipp.fr/" class='spip_url spip_out' rel='nofollow'>http://80.snuipp.fr/</a> Ce sont de plus surtout les traitements des personnels de catégories C, donc les plus faibles salaires, qui, en 2018 ne seraient pas augmentés, et ce alors même que les rythmes d'avancement ont pariois été allongés. Une nouvelle fois le gouvernement s'attaque en priorité aux plus faibles. C'est inacceptable. Quant au passage en catégorie A des personnels sociaux, il représentait déjà une reconnaissance trop tardive et insuffisante de ces professions, le reporter est inacceptable.</p> <p>Si ce report a lieu, l'ensemble des fonctionnaires est touché, et en particulier les femmes et les catégories les plus faibles.</p> <p>Ce report mettrait ainsi en péril le début de reconnaissance et de revalorisation salariale que constitue PPCR.</p> <div class="texteencadre-spip spip">La FSU s'est adressée au Premier ministre pour lui demander de renoncer à ce report. Elle réitère cette exigence aujourd'hui. Les mesures envisagées sont complexes et restent incertaines. Elles ne correspondent pas de plus à la promesse d'Emmanuel Macron d'augmenter le pouvoir d'achat de tou.te.s les salarié.e.s.</div> <p>L'ensemble des organisations syndicales de la fonction publique ont appelé à la grève et aux manifestations le 10 octobre pour défendre les services publics et améliorer le pouvoir d'achat des agent.e.s : s'il y a eu quelques avancées très insuffisantes, le fond du problème demeure et risque de se traduire par une nouvelle baisse du salaire net perçu par les agent.e.s.</p> <p><strong>Une nouvelle journée d'action est prévue le 16 novembre. </strong></p> CAPD du 6 novembre 2017 http://80.snuipp.fr/spip.php?article2578 <dl class='spip_document_3360 spip_documents spip_documents_center'> <dt><a href="http://80.snuipp.fr/IMG/pdf/Declaration_CAPD_du_6_novembre_2017.pdf" title='PDF - 38.8 ko' type="application/pdf"><img src='http://80.snuipp.fr/prive/vignettes/pdf.png' width='52' height='52' alt='PDF - 38.8 ko' /></a></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:120px;'><strong>déclaration du SNUipp-FSU</strong></dt> </dl> <p>Ce lundi 6 novembre matin, la CAPD s'est réunie pour examiner les départs en stages de formation continue et les maintiens de notes d'inspection de l'année scolaire 2016/2017.</p> <p>Concernant les départs en stage, l'administration a rappelé les éléments du barème utilisés pour départager les candidats, soit l'AGS au 01/09/2017 déduction faite du nombre de jours de formation continue à candidature individuelle déjà effectués.</p> <p><strong>17 stages étaient proposés cette année</strong>, un maximum de quatre jours de stage par candidat a été accordé. Des ajustements sont encore à venir (N'hésitez pas à contacter le SNUipp pour avoir communication des résultats).</p> <p>Les maintiens de notes étaient au nombre de 4 cette année, dont trois résultent de l'application de la grille départementale de notation.</p> <div class="texteencadre-spip spip">Le SNUipp-FSU a fait remarquer que la note avait toujours posé problème et se réjouit que celle-ci soit abandonnée avec le PPCR.</div> <p>Le DASEN a répondu aux diverses questions des syndicats évoquées lors des déclarations préalables : <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> les interrogations soulevées par l'application du PPCR seront étudiées lors du groupe de travail du 15 novembre 2017. L'administration reste ouverte aux éventuelles propositions et attend toujours la parution du texte ministériel sur le nouveau fonctionnement des promotions, <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> depuis l'entrevue du 2 octobre concernant les contrats aidés, la situation a évoluée. En effet, les quelques renouvellements envisagés ne le sont plus. Ce sont donc <strong>35 contrats supplémentaires qui seront supprimés au cours de l'année 2018</strong>. La fin des contrats aidés dédiés à l'aide administrative à la direction d'école est donc programmée.</p> <div class="texteencadre-spip spip">Le SNUipp-FSU invite à ce que les collègues directeurs et adjoints dans les écoles se mobilisent pour les aides administratives et participent au rassemblement du 14 novembre à 17h30, place Gambetta à Amiens. </div> <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> le dispositif des CP à 12 en REP+ sera élargi aux REP à la rentrée prochaine, si les moyens en personnels le permettent. Les CE1 en REP+ seront également allégés. <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> à ce jour, aucune modification du calendrier scolaire ne sera mise en œuvre pour les vacances de printemps dans les académies d'Amiens et de Lille, par décision des deux recteurs.</p> Mon, 06 Nov 2017 14:22:45 +0100 Maryse Lecat <dl class='spip_document_3360 spip_documents spip_documents_center'> <dt><a href="http://80.snuipp.fr/IMG/pdf/Declaration_CAPD_du_6_novembre_2017.pdf" title='PDF - 38.8 ko' type="application/pdf"><img src='http://80.snuipp.fr/prive/vignettes/pdf.png' width='52' height='52' alt='PDF - 38.8 ko' /></a></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:120px;'><strong>déclaration du SNUipp-FSU</strong></dt> </dl> <p>Ce lundi 6 novembre matin, la CAPD s'est réunie pour examiner les départs en stages de formation continue et les maintiens de notes d'inspection de l'année scolaire 2016/2017.</p> <p>Concernant les départs en stage, l'administration a rappelé les éléments du barème utilisés pour départager les candidats, soit l'AGS au 01/09/2017 déduction faite du nombre de jours de formation continue à candidature individuelle déjà effectués.</p> <p><strong>17 stages étaient proposés cette année</strong>, un maximum de quatre jours de stage par candidat a été accordé. Des ajustements sont encore à venir (N'hésitez pas à contacter le SNUipp pour avoir communication des résultats).</p> <p>Les maintiens de notes étaient au nombre de 4 cette année, dont trois résultent de l'application de la grille départementale de notation.</p> <div class="texteencadre-spip spip">Le SNUipp-FSU a fait remarquer que la note avait toujours posé problème et se réjouit que celle-ci soit abandonnée avec le PPCR.</div> <p>Le DASEN a répondu aux diverses questions des syndicats évoquées lors des déclarations préalables : <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> les interrogations soulevées par l'application du PPCR seront étudiées lors du groupe de travail du 15 novembre 2017. L'administration reste ouverte aux éventuelles propositions et attend toujours la parution du texte ministériel sur le nouveau fonctionnement des promotions, <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> depuis l'entrevue du 2 octobre concernant les contrats aidés, la situation a évoluée. En effet, les quelques renouvellements envisagés ne le sont plus. Ce sont donc <strong>35 contrats supplémentaires qui seront supprimés au cours de l'année 2018</strong>. La fin des contrats aidés dédiés à l'aide administrative à la direction d'école est donc programmée.</p> <div class="texteencadre-spip spip">Le SNUipp-FSU invite à ce que les collègues directeurs et adjoints dans les écoles se mobilisent pour les aides administratives et participent au rassemblement du 14 novembre à 17h30, place Gambetta à Amiens. </div> <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> le dispositif des CP à 12 en REP+ sera élargi aux REP à la rentrée prochaine, si les moyens en personnels le permettent. Les CE1 en REP+ seront également allégés. <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> à ce jour, aucune modification du calendrier scolaire ne sera mise en œuvre pour les vacances de printemps dans les académies d'Amiens et de Lille, par décision des deux recteurs.</p> Rendez-vous salarial du 16 octobre 2017 : http://80.snuipp.fr/spip.php?article2574 <p>Au cours du premier rendez-vous salarial du quinquennat, le ministre de l'Action et des Comptes Publics a clairement fait le choix de tourner le dos aux demandes portées par les personnels de la Fonction publique en méprisant l'expression des agents massivement en grève le 10 octobre. Il n'est revenu que sur quelques points tout à fait insuffisants.</p> <p>Le Ministre a confirmé nos inquiétudes sur la politique salariale de ce gouvernement : gel du point d'indice, jour de carence, report d'un an de l'application des mesures issues du cycle de discussions « PPCR » à partir de janvier 2018. Il s'agit d'un retour sur l'engagement de l'Etat inacceptable. L'ensemble de ces décisions va entraîner une dégradation du pouvoir d'achat et des carrières des fonctionnaires.</p> <p>Concrètement en janvier 2018, à ces mesures régressives s'ajoute la hausse programmée des cotisations retraites, ce qui mécaniquement entrainera une baisse du salaire net des fonctionnaires.</p> <p>Les fédérations de fonctionnaires vont se réunir le <strong>26 octobre</strong> pour partager leurs analyses (rdv salarial, mobilisations du 10 octobre) et envisager les modalités d'actions possibles pour infléchir les choix de ce gouvernement et obtenir une réorientation de cette politique.</p> <p>Le détail des annonces :</p> <p>1. <strong class="caractencadre-spip spip"><strong>Report des mesures PPCR, quels changements concrets ? </strong></strong></p> <p>Les mesures PPCR inscrites au calendrier pour 2018 sont reportées d'un an. Elles feront l'objet de nouveaux décrets d'application.</p> <p><strong>1er janvier 2019 </strong> (au lieu de 01/01/2018) : seconde conversion d'une part de l'indemnitaire en indiciaire, sous la forme de 5 points d'indice. Ce report aura un impact sur le montant des pensions.</p> <p><strong>1er janvier 2020 (</strong>au lieu de 01/01/2019) : dernière revalorisation des grilles, de 0 à 15 points d'indice selon l'échelon.</p> <p><strong>1er janvier 2021 (</strong>au lieu de 01/01/2020) : création d'un 7ème échelon dans la nouvelle grille de la hors classe (indice sommital 821).</p> <p>2. <strong class="caractencadre-spip spip"><strong>Compensation de l'augmentation de la CSG</strong></strong></p> <p>Le ministre a confirmé la stricte compensation de l'augmentation de 1,7 % de la CSG (contribution sociale généralisée) par la suppression de la cotisation exceptionnelle de solidarité (CES) de 1% et par le versement d'une indemnité compensatoire correspondant à 0,7 % du traitement. Il n'y aura donc aucune amélioration du pouvoir d'achat, pourtant promise.</p> <div class="texteencadre-spip spip">Suite aux interventions de la FSU, les nouveaux entrants dans le métier bénéficieront de l'indemnité compensatoire de 0,7%.</div> <p>Pour ce qui est du mode de calcul, l'indemnité compensatoire versée l'année n sera calculée sur l'année n-1 en fonction de l'indice détenu. Les personnels exerçant à temps partiel l'année n-1 ne seront donc pas impactés.</p> <p>3. <strong class="caractencadre-spip spip"><strong>Retour du jour de carence</strong></strong></p> <p>La réintroduction du jour de carence dans la fonction publique est maintenue par le ministère. Pour répondre à nos arguments d'injustice pour les salariés, le ministère ouvre la possibilité de prise en charge de cette journée par les mutuelles. Or, le cahier des charges du référencement des mutuelles de l'Education nationale ne prend pas en compte cette possibilité. Cela signifie que sans prise en charge par la couverture de base de la mutuelle, cela ne pourrait être qu'une option payante financée par les fonctionnaires.</p> <p>4. <strong class="caractencadre-spip spip"><strong>Gel du point d'indice</strong></strong></p> <p>Après une revalorisation du point d'indice liée à PPCR en juillet 2016 et en février 2017 (0,6% x 2), le ministre a confirmé un nouveau gel pour l'année 2018.</p> <p>5. <strong class="caractencadre-spip spip"><strong>GIPA 2017</strong></strong></p> <p>La GIPA (garantie individuelle du pouvoir d'achat) sera reconduite cette année pour la période 2012-2016. Le décret n'étant pas encore paru, les personnels concernés ne percevront pas l'indemnité avant le début de l''année 2018.</p> <p>6. <strong class="caractencadre-spip spip"><strong>Ouverture d'un chantier rémunérations-carrière en 2018</strong></strong> : des risques de profonds bouleversements</p> <p>Parallèlement, le ministre annonce l'ouverture en 2018 d'un chantier sur les rémunérations avec des propositions inquiétantes : remise en cause de l'indiciaire y compris par la décorrélation de la valeur du point d'indice déjà annoncée qui permettrait des valeurs du point différentes dans les trois versants de la Fonction Publique, part plus importante de l'indemnitaire dans la rémunération, renforcement de la reconnaissance au mérite.</p> <div class="texteencadre-spip spip">Le SNUipp-FSU s'est toujours opposé à la promotion au mérite et continuera de le faire. </div> <div class="texteencadre-spip spip">La FSU a réagi face au report inadmissible des mesures 2018 du PPCR et a envoyé un courrier au 1er Ministre (pièce jointe). </div> Thu, 19 Oct 2017 13:28:46 +0200 NUCIBELLA Rémi <p>Au cours du premier rendez-vous salarial du quinquennat, le ministre de l'Action et des Comptes Publics a clairement fait le choix de tourner le dos aux demandes portées par les personnels de la Fonction publique en méprisant l'expression des agents massivement en grève le 10 octobre. Il n'est revenu que sur quelques points tout à fait insuffisants.</p> <p>Le Ministre a confirmé nos inquiétudes sur la politique salariale de ce gouvernement : gel du point d'indice, jour de carence, report d'un an de l'application des mesures issues du cycle de discussions « PPCR » à partir de janvier 2018. Il s'agit d'un retour sur l'engagement de l'Etat inacceptable. L'ensemble de ces décisions va entraîner une dégradation du pouvoir d'achat et des carrières des fonctionnaires.</p> <p>Concrètement en janvier 2018, à ces mesures régressives s'ajoute la hausse programmée des cotisations retraites, ce qui mécaniquement entrainera une baisse du salaire net des fonctionnaires.</p> <p>Les fédérations de fonctionnaires vont se réunir le <strong>26 octobre</strong> pour partager leurs analyses (rdv salarial, mobilisations du 10 octobre) et envisager les modalités d'actions possibles pour infléchir les choix de ce gouvernement et obtenir une réorientation de cette politique.</p> <p>Le détail des annonces :</p> <p>1. <strong class="caractencadre-spip spip"><strong>Report des mesures PPCR, quels changements concrets ? </strong></strong></p> <p>Les mesures PPCR inscrites au calendrier pour 2018 sont reportées d'un an. Elles feront l'objet de nouveaux décrets d'application.</p> <p><strong>1er janvier 2019 </strong> (au lieu de 01/01/2018) : seconde conversion d'une part de l'indemnitaire en indiciaire, sous la forme de 5 points d'indice. Ce report aura un impact sur le montant des pensions.</p> <p><strong>1er janvier 2020 (</strong>au lieu de 01/01/2019) : dernière revalorisation des grilles, de 0 à 15 points d'indice selon l'échelon.</p> <p><strong>1er janvier 2021 (</strong>au lieu de 01/01/2020) : création d'un 7ème échelon dans la nouvelle grille de la hors classe (indice sommital 821).</p> <p>2. <strong class="caractencadre-spip spip"><strong>Compensation de l'augmentation de la CSG</strong></strong></p> <p>Le ministre a confirmé la stricte compensation de l'augmentation de 1,7 % de la CSG (contribution sociale généralisée) par la suppression de la cotisation exceptionnelle de solidarité (CES) de 1% et par le versement d'une indemnité compensatoire correspondant à 0,7 % du traitement. Il n'y aura donc aucune amélioration du pouvoir d'achat, pourtant promise.</p> <div class="texteencadre-spip spip">Suite aux interventions de la FSU, les nouveaux entrants dans le métier bénéficieront de l'indemnité compensatoire de 0,7%.</div> <p>Pour ce qui est du mode de calcul, l'indemnité compensatoire versée l'année n sera calculée sur l'année n-1 en fonction de l'indice détenu. Les personnels exerçant à temps partiel l'année n-1 ne seront donc pas impactés.</p> <p>3. <strong class="caractencadre-spip spip"><strong>Retour du jour de carence</strong></strong></p> <p>La réintroduction du jour de carence dans la fonction publique est maintenue par le ministère. Pour répondre à nos arguments d'injustice pour les salariés, le ministère ouvre la possibilité de prise en charge de cette journée par les mutuelles. Or, le cahier des charges du référencement des mutuelles de l'Education nationale ne prend pas en compte cette possibilité. Cela signifie que sans prise en charge par la couverture de base de la mutuelle, cela ne pourrait être qu'une option payante financée par les fonctionnaires.</p> <p>4. <strong class="caractencadre-spip spip"><strong>Gel du point d'indice</strong></strong></p> <p>Après une revalorisation du point d'indice liée à PPCR en juillet 2016 et en février 2017 (0,6% x 2), le ministre a confirmé un nouveau gel pour l'année 2018.</p> <p>5. <strong class="caractencadre-spip spip"><strong>GIPA 2017</strong></strong></p> <p>La GIPA (garantie individuelle du pouvoir d'achat) sera reconduite cette année pour la période 2012-2016. Le décret n'étant pas encore paru, les personnels concernés ne percevront pas l'indemnité avant le début de l''année 2018.</p> <p>6. <strong class="caractencadre-spip spip"><strong>Ouverture d'un chantier rémunérations-carrière en 2018</strong></strong> : des risques de profonds bouleversements</p> <p>Parallèlement, le ministre annonce l'ouverture en 2018 d'un chantier sur les rémunérations avec des propositions inquiétantes : remise en cause de l'indiciaire y compris par la décorrélation de la valeur du point d'indice déjà annoncée qui permettrait des valeurs du point différentes dans les trois versants de la Fonction Publique, part plus importante de l'indemnitaire dans la rémunération, renforcement de la reconnaissance au mérite.</p> <div class="texteencadre-spip spip">Le SNUipp-FSU s'est toujours opposé à la promotion au mérite et continuera de le faire. </div> <div class="texteencadre-spip spip">La FSU a réagi face au report inadmissible des mesures 2018 du PPCR et a envoyé un courrier au 1er Ministre (pièce jointe). </div> Le calendrier des instances paritaires 2017-2018 http://80.snuipp.fr/spip.php?article2570 <p>Vous trouverez ci-dessous le calendrier des instances paritaires 2017-2018 ainsi que le calendrier des CAPD 2017-2018.</p> <dl class='spip_document_3346 spip_documents spip_documents_center'> <dt><a href="http://80.snuipp.fr/IMG/pdf/PLANNING_INSTANCES_2017-2018.pdf" title='PDF - 15.9 ko' type="application/pdf"><img src='http://80.snuipp.fr/prive/vignettes/pdf.png' width='52' height='52' alt='PDF - 15.9 ko' /></a></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:120px;'><strong>calendrier instances paritaires 2017 2018</strong></dt> </dl> <dl class='spip_document_3348 spip_documents spip_documents_center'> <dt><a href="http://80.snuipp.fr/IMG/doc/CALENDRIER_CAPD_-_GT_2017_-_2018.doc" title='Word - 37 ko' type="application/msword"><img src='http://80.snuipp.fr/prive/vignettes/doc.png' width='52' height='52' alt='Word - 37 ko' /></a></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:120px;'><strong>calendrier CAPD et GT 2017 2018</strong></dt> </dl> Tue, 17 Oct 2017 13:56:05 +0200 Jonathan MOLINA <p>Vous trouverez ci-dessous le calendrier des instances paritaires 2017-2018 ainsi que le calendrier des CAPD 2017-2018.</p> <dl class='spip_document_3346 spip_documents spip_documents_center'> <dt><a href="http://80.snuipp.fr/IMG/pdf/PLANNING_INSTANCES_2017-2018.pdf" title='PDF - 15.9 ko' type="application/pdf"><img src='http://80.snuipp.fr/prive/vignettes/pdf.png' width='52' height='52' alt='PDF - 15.9 ko' /></a></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:120px;'><strong>calendrier instances paritaires 2017 2018</strong></dt> </dl> <dl class='spip_document_3348 spip_documents spip_documents_center'> <dt><a href="http://80.snuipp.fr/IMG/doc/CALENDRIER_CAPD_-_GT_2017_-_2018.doc" title='Word - 37 ko' type="application/msword"><img src='http://80.snuipp.fr/prive/vignettes/doc.png' width='52' height='52' alt='Word - 37 ko' /></a></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:120px;'><strong>calendrier CAPD et GT 2017 2018</strong></dt> </dl> Vacances de printemps, zone B http://80.snuipp.fr/spip.php?article2566 <div class="texteencadre-spip spip">La FSU a interpellé Madame le Recteur quant au changement de dates des vacances de printemps.</div> <p>Elle n'a pas accepté cette demande. C'est le Ministère qui décidera d'harmoniser la zone B dans laquelle 5 Académies ont d'ores et déjà pris la décision de décaler les dates, à savoir du mercredi 25 avril au lundi 14 mai 2018.</p> Fri, 13 Oct 2017 15:18:10 +0200 Florence Drivet <div class="texteencadre-spip spip">La FSU a interpellé Madame le Recteur quant au changement de dates des vacances de printemps.</div> <p>Elle n'a pas accepté cette demande. C'est le Ministère qui décidera d'harmoniser la zone B dans laquelle 5 Académies ont d'ores et déjà pris la décision de décaler les dates, à savoir du mercredi 25 avril au lundi 14 mai 2018.</p> APC : récupérer ce temps pour se professionaliser ! http://80.snuipp.fr/spip.php?article2562 <p>Depuis 1995, les dispositifs se situant à la périphérie de la classe se sont multipliés. Ils sont tous pris dans une logique d'individualisation des parcours et des apprentissages.</p> <p>On en compte pas loin de quinze pour la scolarité obligatoire qui se sont succédés ou amoncelés : <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> premier degré : PPRE, AP, APC, PPRE/passerelle, stage de remise à niveau … <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> collège : études dirigées en 6ème, heures de consolidation, PPAP, aide individualisée en petit groupe en 5ème, remise à niveau en 6ème, aide au travail personnel en 6ème, accompagnement du travail personnel, PPRE, AP…</p> <p>Dans le même temps, on ne compte que peu de dispositifs visant à transformer l'action sur le temps de classe : le PDMQDC, l'allègement de service en REP+.</p> <p>De nombreuses études, en particulier internationales, montrent l'effet déterminant d'une haute professionnalité enseignante dans la réussite des élèves. Celle-ci est plus importante, toute chose étant égale par ailleurs, que la diminution des effectifs par classe par exemple.</p> <p>Pour relever l'enjeu de la démocratisation de l'école, <strong>il faut agir dans le temps de classe</strong>. Et cela passe par les dispositifs qui renforcent la professionnalité enseignante et l'agir enseignant. De ce point de vue, la multiplication des tâches qui ne sont pas liées au travail de classe ont intensifié le travail des enseignants et les empêchent de se consacrer à penser le temps de la classe. L'absence de formation continue pèse aussi négativement.</p> <p><strong>Récupérer le temps d'APC est un premier pas</strong> pour permettre aux enseignants d'avoir le temps de penser leurs pratiques, de se former, d'utiliser le collectif de travail comme ressources pour mieux faire classe.</p> <div class="texteencadre-spip spip">Le SNUipp-FSU appelle la profession à poursuivre la réappropriation des 108h. Afin d'expliciter sa consigne et d'en préciser les modalités, il réactualise les outils à disposition des collègues et les soutient dans cette action syndicale.</div> Wed, 11 Oct 2017 13:20:34 +0200 Maryse Lecat <p>Depuis 1995, les dispositifs se situant à la périphérie de la classe se sont multipliés. Ils sont tous pris dans une logique d'individualisation des parcours et des apprentissages.</p> <p>On en compte pas loin de quinze pour la scolarité obligatoire qui se sont succédés ou amoncelés : <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> premier degré : PPRE, AP, APC, PPRE/passerelle, stage de remise à niveau … <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> collège : études dirigées en 6ème, heures de consolidation, PPAP, aide individualisée en petit groupe en 5ème, remise à niveau en 6ème, aide au travail personnel en 6ème, accompagnement du travail personnel, PPRE, AP…</p> <p>Dans le même temps, on ne compte que peu de dispositifs visant à transformer l'action sur le temps de classe : le PDMQDC, l'allègement de service en REP+.</p> <p>De nombreuses études, en particulier internationales, montrent l'effet déterminant d'une haute professionnalité enseignante dans la réussite des élèves. Celle-ci est plus importante, toute chose étant égale par ailleurs, que la diminution des effectifs par classe par exemple.</p> <p>Pour relever l'enjeu de la démocratisation de l'école, <strong>il faut agir dans le temps de classe</strong>. Et cela passe par les dispositifs qui renforcent la professionnalité enseignante et l'agir enseignant. De ce point de vue, la multiplication des tâches qui ne sont pas liées au travail de classe ont intensifié le travail des enseignants et les empêchent de se consacrer à penser le temps de la classe. L'absence de formation continue pèse aussi négativement.</p> <p><strong>Récupérer le temps d'APC est un premier pas</strong> pour permettre aux enseignants d'avoir le temps de penser leurs pratiques, de se former, d'utiliser le collectif de travail comme ressources pour mieux faire classe.</p> <div class="texteencadre-spip spip">Le SNUipp-FSU appelle la profession à poursuivre la réappropriation des 108h. Afin d'expliciter sa consigne et d'en préciser les modalités, il réactualise les outils à disposition des collègues et les soutient dans cette action syndicale.</div>