SNUipp - FSU 80 http://80.snuipp.fr/ SNUipp - FSU 80 SPIP http://blogs.law.harvard.edu/tech/rss fr SNUipp - FSU 80 snu80@snuipp.fr SNUipp80 Sun, 24 Jun 2018 14:41:01 +0200 1er janvier 1970 01:00:00 href="http://80.snuipp.fr/IMG/siteon0.png?1422788743" SNUipp - FSU 80 http://80.snuipp.fr SNUipp - FSU 80 CTSD du 22 juin 2018 http://80.snuipp.fr/spip.php?article3030 <p>Après avoir étudié les demandes d'ouvertures proposées par les syndicats et les vigilances ouvertures de l'administration,</p> <p><strong class="caractencadre-spip spip"> 8 ouvertures de postes ont été actées :</strong></p> <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Jules Barni, AMIENS <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Elementaire Beauvillé, AMIENS <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Elémentaire La Vallée , AMIENS <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Elémentaire Michel Ange, AMIENS <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Elémentaire Edmond Rostand, AMIENS <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Ecole de Liomer <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Ecole de Bettencourt St-Ouen <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> RPI : St-Fuscien/Sains en Amienois</p> <p>Il y va y avoir vérification des effectifs de l' école Georges Brassens ainsi que de la répartition des élèves ULIS car le cycle 3 présente des effectifs élevés.</p> <p><strong class="caractencadre-spip spip">2 fermetures sont actées :</strong></p> <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Ecole d' Ercheu <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Ecole de Daours (baisse d'effectifs depuis le CDEN)</p> <p><strong class="caractencadre-spip spip">1 transformation</strong> du poste d'adjoint à l'école Pigeonnier d' Amiens en poste de modulateur.</p> <p>L'administration n'a pas souhaité déstabiliser les équipes et a fermé dans les écoles où il y avait des postes vacants.</p> <div class="texteencadre-spip spip">Le SNUipp-FSU 80 aurait souhaité plus de moyens afin que d'autres ouvertures puissent avoir lieu et éviter ces fermetures et espère qu'à l'avenir la phase d'ajustements contienne moins de vigilance ouverture et fermeture qui engendre le stress pour les équipes</div>. Fri, 22 Jun 2018 16:57:13 +0200 Florence Drivet <p>Après avoir étudié les demandes d'ouvertures proposées par les syndicats et les vigilances ouvertures de l'administration,</p> <p><strong class="caractencadre-spip spip"> 8 ouvertures de postes ont été actées :</strong></p> <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Jules Barni, AMIENS <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Elementaire Beauvillé, AMIENS <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Elémentaire La Vallée , AMIENS <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Elémentaire Michel Ange, AMIENS <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Elémentaire Edmond Rostand, AMIENS <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Ecole de Liomer <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Ecole de Bettencourt St-Ouen <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> RPI : St-Fuscien/Sains en Amienois</p> <p>Il y va y avoir vérification des effectifs de l' école Georges Brassens ainsi que de la répartition des élèves ULIS car le cycle 3 présente des effectifs élevés.</p> <p><strong class="caractencadre-spip spip">2 fermetures sont actées :</strong></p> <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Ecole d' Ercheu <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Ecole de Daours (baisse d'effectifs depuis le CDEN)</p> <p><strong class="caractencadre-spip spip">1 transformation</strong> du poste d'adjoint à l'école Pigeonnier d' Amiens en poste de modulateur.</p> <p>L'administration n'a pas souhaité déstabiliser les équipes et a fermé dans les écoles où il y avait des postes vacants.</p> <div class="texteencadre-spip spip">Le SNUipp-FSU 80 aurait souhaité plus de moyens afin que d'autres ouvertures puissent avoir lieu et éviter ces fermetures et espère qu'à l'avenir la phase d'ajustements contienne moins de vigilance ouverture et fermeture qui engendre le stress pour les équipes</div>. Actions contre les fermetures de collège : des photos http://80.snuipp.fr/spip.php?article3026 <p><strong class="caractencadre-spip spip">Mobilisation contre la fermeture du collège de Feuquières en Vimeu</strong> <span class='spip_document_3784 spip_documents spip_documents_left' style='float:left; width:3264px;'> <img src='http://80.snuipp.fr/IMG/jpg/20180619_120753-2.jpg' width="3264" height="1836" alt="" /></span> <span class='spip_document_3788 spip_documents spip_documents_right' style='float:right; width:3264px;'> <img src='http://80.snuipp.fr/IMG/jpg/20180619_120819.jpg' width="3264" height="1836" alt="" /></span> <span class='spip_document_3780 spip_documents spip_documents_left' style='float:left; width:3264px;'> <img src='http://80.snuipp.fr/IMG/jpg/20180619_120911.jpg' width="3264" height="1836" alt="" /></span></p> <p><strong class="caractencadre-spip spip">Mobilisation contre la fermeture du collège de Domart en Ponthieu</strong> <span class='spip_document_3786 spip_documents spip_documents_left' style='float:left; width:3264px;'> <img src='http://80.snuipp.fr/IMG/jpg/20180619_140912.jpg' width="3264" height="1836" alt="" /></span><span class='spip_document_3790 spip_documents spip_documents_left' style='float:left; width:3264px;'> <img src='http://80.snuipp.fr/IMG/jpg/20180619_140848.jpg' width="3264" height="1836" alt="" /></span></p> Wed, 20 Jun 2018 15:02:41 +0200 NUCIBELLA Rémi <p><strong class="caractencadre-spip spip">Mobilisation contre la fermeture du collège de Feuquières en Vimeu</strong> <span class='spip_document_3784 spip_documents spip_documents_left' style='float:left; width:3264px;'> <img src='http://80.snuipp.fr/IMG/jpg/20180619_120753-2.jpg' width="3264" height="1836" alt="" /></span> <span class='spip_document_3788 spip_documents spip_documents_right' style='float:right; width:3264px;'> <img src='http://80.snuipp.fr/IMG/jpg/20180619_120819.jpg' width="3264" height="1836" alt="" /></span> <span class='spip_document_3780 spip_documents spip_documents_left' style='float:left; width:3264px;'> <img src='http://80.snuipp.fr/IMG/jpg/20180619_120911.jpg' width="3264" height="1836" alt="" /></span></p> <p><strong class="caractencadre-spip spip">Mobilisation contre la fermeture du collège de Domart en Ponthieu</strong> <span class='spip_document_3786 spip_documents spip_documents_left' style='float:left; width:3264px;'> <img src='http://80.snuipp.fr/IMG/jpg/20180619_140912.jpg' width="3264" height="1836" alt="" /></span><span class='spip_document_3790 spip_documents spip_documents_left' style='float:left; width:3264px;'> <img src='http://80.snuipp.fr/IMG/jpg/20180619_140848.jpg' width="3264" height="1836" alt="" /></span></p> Groupe de travail Hors Classe et TRS http://80.snuipp.fr/spip.php?article3022 <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> <strong>Sur la Hors Classe. </strong></p> <p>En préambule, le SNUipp-FSU a refait un peu d'histoire. Le corps des PE est né en 1992. Tous les anciens instituteurs devaient être basculés dans celui-ci avant l'an 2000. On constate bien que cela ne s'est jamais produit. Or ce sont eux qui sont les plus discriminés par ce passage à la Hors Classe avec les discriminants proposés par la note de service ministérielle.</p> <p><a href="http://80.snuipp.fr/spip.php?article2992" class=''>Voir ici l'article que nous avions fait</a></p> <p>Pendant toute la réunion, le SNUipp-FSU a défendu les collègues, montrant l'injustice faite aux anciens instituteurs pour lesquels la carrière dans le corps des instituteurs n'est pas du tout prise en compte.</p> <p>Nous avons pointé l'âge des enseignants qui ne vont pas passer à la Hors Classe, qui vont demander à partir en retraite sans avoir pu obtenir le corps de la Hors Classe.</p> <p>Les critères de départage proposés par l'administration niaient l'ancienneté de service des enseignants.</p> <div class="texteencadre-spip spip">Nous avons obtenu à barème égal, en cas d'ex-aequo, ce sera : <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> l'AGS <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> l'ancienneté dans le grade (corps des PE) <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> le rang décroissant d'échelon (11 puis 10, puis 9) <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> l'ancienneté dans l'échelon <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> la date de naissance. </div> <p>Nous avons appris que 15 collègues avaient déposé un recours. Chacun recevra une réponse de l'IA.</p> <p><strong>Le contingent est enfin connu, il est de 105, soit 77 femmes et 28 hommes.</p> <p>La CAPD se tiendra le 3 juillet et les collègues seront prévenus à ce moment là de leur passage à la Hors Classe pour le 1er septembre.</p> <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> <strong>Les TRS</strong></p> <p>Nous avons aussi obtenu les noms des collègues sur les postes des TRS. Nous avons prévenu tous les collègues dont nous avions leurs coordonnées mail. Dès maintenant, ces collègues peuvent aller dans leurs écoles pour prendre contact avec leurs futurs postes.</p> Tue, 19 Jun 2018 17:17:27 +0200 Maryse Lecat <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> <strong>Sur la Hors Classe. </strong></p> <p>En préambule, le SNUipp-FSU a refait un peu d'histoire. Le corps des PE est né en 1992. Tous les anciens instituteurs devaient être basculés dans celui-ci avant l'an 2000. On constate bien que cela ne s'est jamais produit. Or ce sont eux qui sont les plus discriminés par ce passage à la Hors Classe avec les discriminants proposés par la note de service ministérielle.</p> <p><a href="http://80.snuipp.fr/spip.php?article2992" class=''>Voir ici l'article que nous avions fait</a></p> <p>Pendant toute la réunion, le SNUipp-FSU a défendu les collègues, montrant l'injustice faite aux anciens instituteurs pour lesquels la carrière dans le corps des instituteurs n'est pas du tout prise en compte.</p> <p>Nous avons pointé l'âge des enseignants qui ne vont pas passer à la Hors Classe, qui vont demander à partir en retraite sans avoir pu obtenir le corps de la Hors Classe.</p> <p>Les critères de départage proposés par l'administration niaient l'ancienneté de service des enseignants.</p> <div class="texteencadre-spip spip">Nous avons obtenu à barème égal, en cas d'ex-aequo, ce sera : <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> l'AGS <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> l'ancienneté dans le grade (corps des PE) <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> le rang décroissant d'échelon (11 puis 10, puis 9) <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> l'ancienneté dans l'échelon <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> la date de naissance. </div> <p>Nous avons appris que 15 collègues avaient déposé un recours. Chacun recevra une réponse de l'IA.</p> <p><strong>Le contingent est enfin connu, il est de 105, soit 77 femmes et 28 hommes.</p> <p>La CAPD se tiendra le 3 juillet et les collègues seront prévenus à ce moment là de leur passage à la Hors Classe pour le 1er septembre.</p> <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> <strong>Les TRS</strong></p> <p>Nous avons aussi obtenu les noms des collègues sur les postes des TRS. Nous avons prévenu tous les collègues dont nous avions leurs coordonnées mail. Dès maintenant, ces collègues peuvent aller dans leurs écoles pour prendre contact avec leurs futurs postes.</p> Ajustements des programmes pour la rentrée 2018 http://80.snuipp.fr/spip.php?article3018 <p>Lors du CSE du 14 juin, la DGESCO a confirmé que le <strong>Conseil supérieur des programmes travaillait sur des repères annuels. </strong> Ces « ajustements » devraient être présentés lors de la prochaine commission spécialisée du 27 juin pour un passage au CSE de juillet, initialement prévu le 5 juillet, celui-ci devrait être décalé à la mi-juillet.</p> <p>Aucune précision n'a été donnée sur le contenu de ces « ajustements », ni sur les niveaux impactés. Il avait été annoncé, lors de la sortie des circulaires français et mathématiques, que des repères annuels viendraient les compléter. A aucun moment le SNUipp-FSU n'a été associé à ces « ajustements » sur les programmes.</p> <p>Par ailleurs, la mise en place de ces repères annuels aurait pour conséquence d'<strong>imposer un rythme d'apprentissage en contradiction totale avec la politique des cycles.</strong></p> <div class="texteencadre-spip spip">La FSU a dénoncé cette mise en place à marche forcée qui mettra les enseignants devant le fait accompli à la rentrée dans l'irrespect total du travail enseignant.</div> Mon, 18 Jun 2018 20:58:29 +0200 Haydée Leblanc <p>Lors du CSE du 14 juin, la DGESCO a confirmé que le <strong>Conseil supérieur des programmes travaillait sur des repères annuels. </strong> Ces « ajustements » devraient être présentés lors de la prochaine commission spécialisée du 27 juin pour un passage au CSE de juillet, initialement prévu le 5 juillet, celui-ci devrait être décalé à la mi-juillet.</p> <p>Aucune précision n'a été donnée sur le contenu de ces « ajustements », ni sur les niveaux impactés. Il avait été annoncé, lors de la sortie des circulaires français et mathématiques, que des repères annuels viendraient les compléter. A aucun moment le SNUipp-FSU n'a été associé à ces « ajustements » sur les programmes.</p> <p>Par ailleurs, la mise en place de ces repères annuels aurait pour conséquence d'<strong>imposer un rythme d'apprentissage en contradiction totale avec la politique des cycles.</strong></p> <div class="texteencadre-spip spip">La FSU a dénoncé cette mise en place à marche forcée qui mettra les enseignants devant le fait accompli à la rentrée dans l'irrespect total du travail enseignant.</div> Exclusif... Fonction publique : Emmanuel Macron ne tient pas sa promesse ! http://80.snuipp.fr/spip.php?article3014 <p><strong>Communiqué de presse FSU :</strong></p> <p><strong>Le gouvernement n'a pas saisi l'occasion du rendez-vous salarial pour revaloriser les salaires des agent-es publics. Ainsi, il n'honore pas la promesse de campagne faite par Emmanuel Macron « d'améliorer le pouvoir d'achat de tous les salariés », puisqu'il laisse de côté plus de cinq millions d'agent-es de la Fonction publique !</strong></p> <p>Pire, <strong>il maintient le gel de la valeur du point d'indice</strong> et ne propose que quelques mesures dont la portée sera limitée (Compte Épargne Temps, aides au logement, indemnités kilométriques…).</p> <p>Pourtant, ce rendez-vous était très attendu après les pertes subies ces dernières années, le gel du point d'indice en mai 2017, le report d'un an des mesures PPCR, le rétablissement de la journée de carence et une compensation insuffisante de la CSG.</p> <div class="texteencadre-spip spip">Pour que le travail, les qualifications et l'engagement professionnel des agent-es soient réellement reconnus, la FSU a exigé la revalorisation de la valeur du point d'indice mais aussi des discussions qui, suite au protocole PPCR, permettraient d'améliorer encore les déroulements de carrières, d'harmoniser davantage les grilles de rémunérations et de reconnaître mieux les qualifications. </div> <div class="texteencadre-spip spip">Elle a également insisté pour que à travail de valeur égale, le salaire soit égal entre les femmes et les hommes. </div> <div class="texteencadre-spip spip">A la veille de discussions sur l'avenir du système des retraites, la FSU a alerté sur les effets négatifs de cette situation sur le niveau des pensions. </div> <p>Les décisions prises aujourd'hui vont encore pénaliser les agent-es et accentuer le décrochage de salaires avec le secteur privé au détriment des agent-es publics.</p> <p><strong>La FSU a dit sa déception et son mécontentement à l'issue de ces annonces.</strong></p> <p>Les Lilas, lundi 18 juin 2018</p> Mon, 18 Jun 2018 18:15:55 +0200 Haydée Leblanc <p><strong>Communiqué de presse FSU :</strong></p> <p><strong>Le gouvernement n'a pas saisi l'occasion du rendez-vous salarial pour revaloriser les salaires des agent-es publics. Ainsi, il n'honore pas la promesse de campagne faite par Emmanuel Macron « d'améliorer le pouvoir d'achat de tous les salariés », puisqu'il laisse de côté plus de cinq millions d'agent-es de la Fonction publique !</strong></p> <p>Pire, <strong>il maintient le gel de la valeur du point d'indice</strong> et ne propose que quelques mesures dont la portée sera limitée (Compte Épargne Temps, aides au logement, indemnités kilométriques…).</p> <p>Pourtant, ce rendez-vous était très attendu après les pertes subies ces dernières années, le gel du point d'indice en mai 2017, le report d'un an des mesures PPCR, le rétablissement de la journée de carence et une compensation insuffisante de la CSG.</p> <div class="texteencadre-spip spip">Pour que le travail, les qualifications et l'engagement professionnel des agent-es soient réellement reconnus, la FSU a exigé la revalorisation de la valeur du point d'indice mais aussi des discussions qui, suite au protocole PPCR, permettraient d'améliorer encore les déroulements de carrières, d'harmoniser davantage les grilles de rémunérations et de reconnaître mieux les qualifications. </div> <div class="texteencadre-spip spip">Elle a également insisté pour que à travail de valeur égale, le salaire soit égal entre les femmes et les hommes. </div> <div class="texteencadre-spip spip">A la veille de discussions sur l'avenir du système des retraites, la FSU a alerté sur les effets négatifs de cette situation sur le niveau des pensions. </div> <p>Les décisions prises aujourd'hui vont encore pénaliser les agent-es et accentuer le décrochage de salaires avec le secteur privé au détriment des agent-es publics.</p> <p><strong>La FSU a dit sa déception et son mécontentement à l'issue de ces annonces.</strong></p> <p>Les Lilas, lundi 18 juin 2018</p> Plan d'action contre la fermeture prévue de 3 collèges et 1ère victoire ! http://80.snuipp.fr/spip.php?article3010 <p>Aujourd'hui, mercredi 20 juin, après une semaine forte de mobilisation,<strong>1ère victoire</strong> !!!</p> <p>Le <strong>président du Conseil départemental de la Somme</strong>, Laurent Somon, vient d'annoncer le <strong>report de sa décision </strong> annoncée pourtant comme « définitive » et « indiscutable » de fermer trois collèges dans le département de la Somme. Il annonce une <strong>commission d'enquête</strong> afin d'y associer les élu-e-s, les équipes éducatives, les parents d'élèves…</p> <p>La <strong>FSU 80</strong> a déposé un <i>préavis de grève départementale</i> couvrant la période du lundi <i>18 juin</i> au mardi <i>3 juillet</i>, permettant à tous les collègues qui le souhaitent ainsi qu'aux agents du Conseil départemental de se mettre en grève pour :</p> <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> s'opposer à la fermeture programmée par le Conseil Départemental de la Somme de 3 collèges : Guy Mareschal à Amiens, Domart-en-Ponthieu et Feuquières-en-Vimeu <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> s'opposer aux fermetures de classes programmées <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> dénoncer le projet de fusion de notre académie avec celle de Lille</p> <p><strong>Parce que c'est bien de davantage de services publics dont les habitant-e-s de la Somme ont besoin,</strong> de nombreuses actions, unitaires, syndicales, citoyennes, sont d'ores et déjà prévues :</p> <p><a href="http://80.snuipp.fr/spip.php?article3026" class='spip_in'>Photos du plan d'action contre les fermetures de collège de notre département</a></p> <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> rassemblement ce <strong>mardi 19 juin à 17H rue Lamarck à Amiens</strong> (à proximité du Conseil Départemental) <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> rendez-vous ce <strong>jeudi 21 juin à 17H devant le collège de Feuquières</strong>, où le président du Conseil Départemental, Laurent Somon, sera présent <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> <strong>Flash Mob "opérations villages morts" le samedi 23 juin à 14H près de l'hôtel de ville d'Amiens</strong>. Modus operandi:venir tout habillé de noir, avec un tee-shirt très coloré en dessous et aussi avec un tapis de sol ou une petite couverture pour un peu de confort et un drap uni blanc de préférence. Au coup de sifflet, s'allonger sur son tapis, raide mort… Le drap étant posé et plié à vos pieds. Puis, une équipe de fossoyeurs recouvre les corps du drap uni blanc. Les trompettes jouent la sonnerie aux morts. Au deuxième coup de sifflet, s'asseoir, retirer le tee-shirt noir et scander : résistance ou résistons… Il faut être nombreux cette action demande beaucoup de monde.</p> <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> <strong>MANIFESTATION DEPARTEMENTALE mercredi 27 juin à 14H30 place Gambetta à Amiens</strong> <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> <strong>RASSEMBLEMENT mardi 3 juillet à 16H devant le Rectorat, lieu de réunion du CDEN à Amiens</strong></p> <p>Un <strong>"collectif contre la fermeture des collèges de la Somme" </strong> est né le 15 juin : <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> une page FaceBook « Collèges à défendre - Somme » a été créée pour partager les informations <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> une pétition a été mise en ligne, qui a déjà recueilli plus de 1600 signatures en quelques jours : <a href="https://petitioncolleges.typeform.com/to/FZVba1" class='spip_url spip_out' rel='nofollow external'>https://petitioncolleges.typeform.c…</a></p> <p><strong>Merci de partager ces informations dans vos réseaux, de participer à ces actions, il y va de l'avenir de notre jeunesse !</strong></p> Mon, 18 Jun 2018 11:42:39 +0200 Haydée Leblanc <p>Aujourd'hui, mercredi 20 juin, après une semaine forte de mobilisation,<strong>1ère victoire</strong> !!!</p> <p>Le <strong>président du Conseil départemental de la Somme</strong>, Laurent Somon, vient d'annoncer le <strong>report de sa décision </strong> annoncée pourtant comme « définitive » et « indiscutable » de fermer trois collèges dans le département de la Somme. Il annonce une <strong>commission d'enquête</strong> afin d'y associer les élu-e-s, les équipes éducatives, les parents d'élèves…</p> <p>La <strong>FSU 80</strong> a déposé un <i>préavis de grève départementale</i> couvrant la période du lundi <i>18 juin</i> au mardi <i>3 juillet</i>, permettant à tous les collègues qui le souhaitent ainsi qu'aux agents du Conseil départemental de se mettre en grève pour :</p> <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> s'opposer à la fermeture programmée par le Conseil Départemental de la Somme de 3 collèges : Guy Mareschal à Amiens, Domart-en-Ponthieu et Feuquières-en-Vimeu <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> s'opposer aux fermetures de classes programmées <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> dénoncer le projet de fusion de notre académie avec celle de Lille</p> <p><strong>Parce que c'est bien de davantage de services publics dont les habitant-e-s de la Somme ont besoin,</strong> de nombreuses actions, unitaires, syndicales, citoyennes, sont d'ores et déjà prévues :</p> <p><a href="http://80.snuipp.fr/spip.php?article3026" class='spip_in'>Photos du plan d'action contre les fermetures de collège de notre département</a></p> <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> rassemblement ce <strong>mardi 19 juin à 17H rue Lamarck à Amiens</strong> (à proximité du Conseil Départemental) <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> rendez-vous ce <strong>jeudi 21 juin à 17H devant le collège de Feuquières</strong>, où le président du Conseil Départemental, Laurent Somon, sera présent <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> <strong>Flash Mob "opérations villages morts" le samedi 23 juin à 14H près de l'hôtel de ville d'Amiens</strong>. Modus operandi:venir tout habillé de noir, avec un tee-shirt très coloré en dessous et aussi avec un tapis de sol ou une petite couverture pour un peu de confort et un drap uni blanc de préférence. Au coup de sifflet, s'allonger sur son tapis, raide mort… Le drap étant posé et plié à vos pieds. Puis, une équipe de fossoyeurs recouvre les corps du drap uni blanc. Les trompettes jouent la sonnerie aux morts. Au deuxième coup de sifflet, s'asseoir, retirer le tee-shirt noir et scander : résistance ou résistons… Il faut être nombreux cette action demande beaucoup de monde.</p> <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> <strong>MANIFESTATION DEPARTEMENTALE mercredi 27 juin à 14H30 place Gambetta à Amiens</strong> <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> <strong>RASSEMBLEMENT mardi 3 juillet à 16H devant le Rectorat, lieu de réunion du CDEN à Amiens</strong></p> <p>Un <strong>"collectif contre la fermeture des collèges de la Somme" </strong> est né le 15 juin : <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> une page FaceBook « Collèges à défendre - Somme » a été créée pour partager les informations <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> une pétition a été mise en ligne, qui a déjà recueilli plus de 1600 signatures en quelques jours : <a href="https://petitioncolleges.typeform.com/to/FZVba1" class='spip_url spip_out' rel='nofollow external'>https://petitioncolleges.typeform.c…</a></p> <p><strong>Merci de partager ces informations dans vos réseaux, de participer à ces actions, il y va de l'avenir de notre jeunesse !</strong></p> Carte scolaire : envoyez-nous vos prévisions d'effectifs pour des demandes d'ouvertures ou pour empêcher une fermeture de classe http://80.snuipp.fr/spip.php?article3006 <p>En cette fin d'année scolaire, pensez à nous envoyer vos <strong>prévisions d'effectifs</strong> si vous souhaitez qu'en CTSD et en CDEN nous intervenions pour <strong>défendre une ouverture de classe dans votre école ou y empêcher une fermeture. </strong> Remplissez l'enquête envoyée par mail dans les écoles , ou envoyez-nous ces informations par courriel ou par courrier.</p> <p>Le<strong> CTSD</strong> 1er degré et collèges est prévu <strong>vendredi 22 juin </strong> à 9H.</p> <p>Si vous souhaitez que nous intervenions sur des problèmes d<strong>'horaires</strong>, de <strong>transports</strong>, de liens avec les com de com, vous pouvez aussi nous contacter.</p> <p>Le <strong>CDEN</strong> aura lieu <strong>mardi 3 juillet</strong> à 16H.</p> <div class="texteencadre-spip spip">Les représentant-e-s de la FSU présent-e-s à ces réunions défendront la situation des écoles concernées et ne manqueront pas de vous informer dès la fin de ces instances.</div> Tue, 12 Jun 2018 14:06:33 +0200 Haydée Leblanc <p>En cette fin d'année scolaire, pensez à nous envoyer vos <strong>prévisions d'effectifs</strong> si vous souhaitez qu'en CTSD et en CDEN nous intervenions pour <strong>défendre une ouverture de classe dans votre école ou y empêcher une fermeture. </strong> Remplissez l'enquête envoyée par mail dans les écoles , ou envoyez-nous ces informations par courriel ou par courrier.</p> <p>Le<strong> CTSD</strong> 1er degré et collèges est prévu <strong>vendredi 22 juin </strong> à 9H.</p> <p>Si vous souhaitez que nous intervenions sur des problèmes d<strong>'horaires</strong>, de <strong>transports</strong>, de liens avec les com de com, vous pouvez aussi nous contacter.</p> <p>Le <strong>CDEN</strong> aura lieu <strong>mardi 3 juillet</strong> à 16H.</p> <div class="texteencadre-spip spip">Les représentant-e-s de la FSU présent-e-s à ces réunions défendront la situation des écoles concernées et ne manqueront pas de vous informer dès la fin de ces instances.</div> Préparer son second mouvement : comment faire ? http://80.snuipp.fr/spip.php?article2964 <p>Après le 1er mouvement, les collègues s'interrogent sur la procédure à suivre.</p> <p><strong class="caractencadre-spip spip">La liste des postes vacants va être actualisée :</strong> <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> avec les postes d'adjoints ou de direction restés vacants qui vont tous devenir des postes d'adjoints, <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> avec les postes de TRS qui ne vont pas être re-proposés à l'identique mais intégrés dans les postes fractionnés, <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> avec les postes libérés par les collègues en disponibilité, en congé parentaux, en congé longue maladie, en détachement…</p> <p>Elle est disponible depuis ce <strong>mardi 12 juin</strong> sur le site de l'IA, elle a été envoyée à tou-te-s les collègues <strong>sur i-prof.</strong></p> <p><strong class="caractencadre-spip spip">Pour obtenir un poste en ASH, ou un poste à profil</strong> resté vacant, il faut faire une <strong>demande de délégation avant le 31 mai 2018</strong>, que l'on soit titulaire de son poste ou sans poste.</p> <p>Attention, la durée de saisie des vœux sera très courte : <strong>du 13 au 18 juin 2018</strong>. Les documents sont plus complexes et méritent d'être explicités dans nos RIS. Un moment sera pris sur la RIS d'Amiens du 13 juin, pour expliquer les modalités de saisie.</p> <div class="texteencadre-spip spip">Pour toute question, n'hésitez pas à appeler le SNUipp-FSU80 au 03-22-80-80-78, ses élu-e-s <a href="http://80.snuipp.fr/spip.php?rubrique206" class='spip_url spip_out' rel='nofollow'>http://80.snuipp.fr/spip.php?rubrique206</a> </div> <strong class="caractencadre-spip spip">Permanence mouvement au local du SNUipp 25 rue Riolan à Amiens ce mercredi 13 juin de 10H30 à 16H30</strong> Tue, 12 Jun 2018 14:00:00 +0200 Maryse Lecat <p>Après le 1er mouvement, les collègues s'interrogent sur la procédure à suivre.</p> <p><strong class="caractencadre-spip spip">La liste des postes vacants va être actualisée :</strong> <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> avec les postes d'adjoints ou de direction restés vacants qui vont tous devenir des postes d'adjoints, <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> avec les postes de TRS qui ne vont pas être re-proposés à l'identique mais intégrés dans les postes fractionnés, <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> avec les postes libérés par les collègues en disponibilité, en congé parentaux, en congé longue maladie, en détachement…</p> <p>Elle est disponible depuis ce <strong>mardi 12 juin</strong> sur le site de l'IA, elle a été envoyée à tou-te-s les collègues <strong>sur i-prof.</strong></p> <p><strong class="caractencadre-spip spip">Pour obtenir un poste en ASH, ou un poste à profil</strong> resté vacant, il faut faire une <strong>demande de délégation avant le 31 mai 2018</strong>, que l'on soit titulaire de son poste ou sans poste.</p> <p>Attention, la durée de saisie des vœux sera très courte : <strong>du 13 au 18 juin 2018</strong>. Les documents sont plus complexes et méritent d'être explicités dans nos RIS. Un moment sera pris sur la RIS d'Amiens du 13 juin, pour expliquer les modalités de saisie.</p> <div class="texteencadre-spip spip">Pour toute question, n'hésitez pas à appeler le SNUipp-FSU80 au 03-22-80-80-78, ses élu-e-s <a href="http://80.snuipp.fr/spip.php?rubrique206" class='spip_url spip_out' rel='nofollow'>http://80.snuipp.fr/spip.php?rubrique206</a> </div> <strong class="caractencadre-spip spip">Permanence mouvement au local du SNUipp 25 rue Riolan à Amiens ce mercredi 13 juin de 10H30 à 16H30</strong> Communication des postes obtenus par les TRS : ce sera le 19 juin. http://80.snuipp.fr/spip.php?article3002 <p>Les trois organisations syndicales représentatives ont demandé par courrier en date du 11 juin au DASEN la <strong>communication aux T.R.S de leur affectation avant le 3 juillet. </strong></p> <p>Ce mardi 12 juin, <strong>l'IA a répondu favorablement</strong> à notre demande conjointe puisque le <strong>groupe de travail du 19 juin </strong> prochain aura pour sujets :</p> <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> les postes "TRS" <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> le mouvement des personnels enseignants du premier degré 2018</p> <dl class='spip_document_3756 spip_documents spip_documents_center'> <dt><a href="http://80.snuipp.fr/IMG/pdf/courrier_info_TRS.pdf" title='PDF - 203.9 ko' type="application/pdf"><img src='http://80.snuipp.fr/prive/vignettes/pdf.png' width='52' height='52' alt='PDF - 203.9 ko' /></a></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:120px;'><strong>courrier_info_TRS</strong></dt> </dl> Tue, 12 Jun 2018 10:29:59 +0200 Jonathan MOLINA <p>Les trois organisations syndicales représentatives ont demandé par courrier en date du 11 juin au DASEN la <strong>communication aux T.R.S de leur affectation avant le 3 juillet. </strong></p> <p>Ce mardi 12 juin, <strong>l'IA a répondu favorablement</strong> à notre demande conjointe puisque le <strong>groupe de travail du 19 juin </strong> prochain aura pour sujets :</p> <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> les postes "TRS" <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> le mouvement des personnels enseignants du premier degré 2018</p> <dl class='spip_document_3756 spip_documents spip_documents_center'> <dt><a href="http://80.snuipp.fr/IMG/pdf/courrier_info_TRS.pdf" title='PDF - 203.9 ko' type="application/pdf"><img src='http://80.snuipp.fr/prive/vignettes/pdf.png' width='52' height='52' alt='PDF - 203.9 ko' /></a></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:120px;'><strong>courrier_info_TRS</strong></dt> </dl> Fermeture annoncée de 3 collèges dans la Somme ! http://80.snuipp.fr/spip.php?article2996 <p>Ce vendredi 8 juin le président du Conseil Départemental de la Somme, Monsieur Laurent Somon, a annoncé la <strong>fermeture programmée de 3 collèges dans notre département à la rentrée 2019</strong> :</p> <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> celui de <strong>Guy Mareschal à Amiens</strong>, <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> mais aussi ceux de<strong> Domart-en-Ponthieu</strong> <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> et de <strong>Feuquières-en-Vimeu</strong>,</p> <p> pour lesquels aucune sectorisation n'est encore définie, et tout ceci <strong>sans concertation avec les élu-e-s locaux, ni avec les représentant-e-s des organisations syndicales, ni avec ceux des parents d'élèves, ni même avec les équipes des collèges concernés !</strong></p> <div class="texteencadre-spip spip">Aussi, sans tarder, un premier appel à <strong>rassemblement</strong> est lancé par des élu-e-s d'opposition au Conseil Départemantal, soutenu par les syndicats de l'Education nationale de la FSU (SNES- SNEP-SNUipp) ce <strong>mardi 12 juin à 19 h devant le Conseil Départemental au 43 rue de la République à Amiens,</strong> pour protester contre ces mesures d'une violence sans nom, qui mettent à mal, une fois de plus, notre service public d'éducation nationale.</div> Mon, 11 Jun 2018 14:26:20 +0200 Haydée Leblanc <p>Ce vendredi 8 juin le président du Conseil Départemental de la Somme, Monsieur Laurent Somon, a annoncé la <strong>fermeture programmée de 3 collèges dans notre département à la rentrée 2019</strong> :</p> <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> celui de <strong>Guy Mareschal à Amiens</strong>, <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> mais aussi ceux de<strong> Domart-en-Ponthieu</strong> <br /><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> et de <strong>Feuquières-en-Vimeu</strong>,</p> <p> pour lesquels aucune sectorisation n'est encore définie, et tout ceci <strong>sans concertation avec les élu-e-s locaux, ni avec les représentant-e-s des organisations syndicales, ni avec ceux des parents d'élèves, ni même avec les équipes des collèges concernés !</strong></p> <div class="texteencadre-spip spip">Aussi, sans tarder, un premier appel à <strong>rassemblement</strong> est lancé par des élu-e-s d'opposition au Conseil Départemantal, soutenu par les syndicats de l'Education nationale de la FSU (SNES- SNEP-SNUipp) ce <strong>mardi 12 juin à 19 h devant le Conseil Départemental au 43 rue de la République à Amiens,</strong> pour protester contre ces mesures d'une violence sans nom, qui mettent à mal, une fois de plus, notre service public d'éducation nationale.</div> Formation des enseignants : prendre la mesure des enjeux http://80.snuipp.fr/spip.php?article2998 <p><strong class="caractencadre-spip spip"><strong>Formation des enseignants : prendre la mesure des enjeux</strong></strong></p> <p>La réponse des ministres à l'interpellation de la Cour des Comptes sur la formation des enseignants semble essentiellement guidée par des préoccupations budgétaires et ne répond pas aux enjeux posés par l'École.</p> <p>La rationalisation <strong>des formations recentrée sur la région académique s'inscrit dans une approche économique</strong> qui se traduirait par la fermeture de centres. L'avancement des épreuves d'admissibilité ne peut être en soi une amélioration qualitative de la formation.</p> <p>Les discussions qui vont s'ouvrir sur le sujet avec le ministère doivent tenir compte de la situation critique dans laquelle se trouvent aujourd'hui la plupart des stagiaires qui ne disposent pas du temps nécessaire à une formation correspondant aux besoins et qui sont trop précocement responsable d'une classe. Le stage doit être véritablement un élément constitutif de la formation et<strong> les stagiaires ne doivent pas être considérés comme moyens d'enseignement ou de remplacement.</strong></p> <p><strong>Il ne saurait être question pour la FSU, de renoncer au statut de fonctionnaire stagiaire et de précariser les enseignants en développant des contrats, ni d'utiliser ces stagiaires comme moyen d'enseignement et de remplacement.</strong></p> <div class="texteencadre-spip spip">La FSU continuera de porter les exigences d'une formation de qualité répondant aux besoins des enseignants et du système éducatif, requérant pour toutes et tous le niveau master, comportant deux années pleines de formation professionnelle sous statut de fonctionnaire stagiaire avec des stages d'observation et de pratique accompagnée suivis d'une entrée progressive dans le métier.</div> <p> Communiqué national de la FSU, 6 juin 2018</p> <p><strong class="caractencadre-spip spip">Le SNUipp-FSU 80 demande la réunion du Conseil de Formation pour connaître un peu plus précisément ce que va advenir de la région Picardie en matière de formation initiale.</strong></p> Mon, 11 Jun 2018 14:24:43 +0200 Haydée Leblanc <p><strong class="caractencadre-spip spip"><strong>Formation des enseignants : prendre la mesure des enjeux</strong></strong></p> <p>La réponse des ministres à l'interpellation de la Cour des Comptes sur la formation des enseignants semble essentiellement guidée par des préoccupations budgétaires et ne répond pas aux enjeux posés par l'École.</p> <p>La rationalisation <strong>des formations recentrée sur la région académique s'inscrit dans une approche économique</strong> qui se traduirait par la fermeture de centres. L'avancement des épreuves d'admissibilité ne peut être en soi une amélioration qualitative de la formation.</p> <p>Les discussions qui vont s'ouvrir sur le sujet avec le ministère doivent tenir compte de la situation critique dans laquelle se trouvent aujourd'hui la plupart des stagiaires qui ne disposent pas du temps nécessaire à une formation correspondant aux besoins et qui sont trop précocement responsable d'une classe. Le stage doit être véritablement un élément constitutif de la formation et<strong> les stagiaires ne doivent pas être considérés comme moyens d'enseignement ou de remplacement.</strong></p> <p><strong>Il ne saurait être question pour la FSU, de renoncer au statut de fonctionnaire stagiaire et de précariser les enseignants en développant des contrats, ni d'utiliser ces stagiaires comme moyen d'enseignement et de remplacement.</strong></p> <div class="texteencadre-spip spip">La FSU continuera de porter les exigences d'une formation de qualité répondant aux besoins des enseignants et du système éducatif, requérant pour toutes et tous le niveau master, comportant deux années pleines de formation professionnelle sous statut de fonctionnaire stagiaire avec des stages d'observation et de pratique accompagnée suivis d'une entrée progressive dans le métier.</div> <p> Communiqué national de la FSU, 6 juin 2018</p> <p><strong class="caractencadre-spip spip">Le SNUipp-FSU 80 demande la réunion du Conseil de Formation pour connaître un peu plus précisément ce que va advenir de la région Picardie en matière de formation initiale.</strong></p> La hors-classe à la peine : recours à envoyer au DASEN http://80.snuipp.fr/spip.php?article2992 <p><strong class="caractencadre-spip spip">Alors que se déroule la première campagne des nouvelles modalités d'accès à la hors-classe pour 2018 de nombreuses questions demeurent. Par un courrier du 6 juin, le SNUipp-FSU interpelle à nouveau le ministère.</strong></p> <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> <strong>« Un accès à la hors classe pour tous les PE ».</strong> C'était pourtant la promesse inscrite dans la déclinaison Éducation nationale du protocole d'accord PPCR, qui signe des avancées importantes en termes de déroulement de carrière et de rémunérations.</p> <p>« Les modalités d'accès à la hors-classe pour 2018 avec un barème reposant sur deux éléments,<strong> l'ancienneté dans la plage de promotion et l'avis du supérieur hiérarchique ainsi que l'absence de décision concernant le taux de promotions suscitent de nombreuses interrogations »</strong>. C'est dans ces termes que le SNUipp-FSU s'est adressé au ministre dans un courrier daté du 6 juin.</p> <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> <strong>Une question d'appréciation ?</strong></p> <p>« Les trois appréciations possibles des avis émis, "très satisfaisant ", "satisfaisant" et "à consolider", sont lourdes de sens car elles renvoient à la reconnaissance de l'institution sur l'exercice du métier ».</p> <div class="texteencadre-spip spip">Or, rappelle le SNUipp-FSU « cette diversité d'avis basés sur des rapports d'inspection plus ou moins anciens comme sur une connaissance plus ou moins réelle des enseignants engendre de profonds sentiments d'injustice pour de nombreux enseignants. </div> <p><strong>Un avis qui fige dans la durée l'appréciation portée sur la valeur professionnelle et qui doit pour le SNUipp-FSU pouvoir être revu pour les prochaines campagnes de promotion notamment pour les personnels qui n'ont pu bénéficier d'un entretien de carrière.</strong></p> <p>Et le SNUipp-FSU va plus loin en rappelant que <strong>« Les enseignants ont besoin d'être tous reconnus pour travailler efficacement en équipe et non pas « mis en concurrence »</strong> pour accéder à la hors-classe. Le système éducatif français a la chance d'avoir des enseignants investis, qui font face à des difficultés de plus en plus prégnantes et qui s'évertuent avec peu de moyens à faire réussir tous les élèves. <strong>Aussi, nous vous demandons de donner comme consigne aux IEN et aux DASEN de mettre par principe l'appréciation « très satisfaisant » à l'ensemble des enseignants promouvables à la hors-classe. »</strong></p> <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> <strong>La situation des anciens "instits"</strong></p> <p>La situation des ex-instituteurs, génération encore majoritaire chez les promouvables, est actuellement désavantagée par un barème qui dans de nombreux départements, en cas d'égalité, prend en compte l'ancienneté dans le corps des PE et non l'ancienneté dans l'ensemble de la carrière. Tous ces personnels doivent pourtant accéder à la hors-classe avant de partir en retraite. Un courrier de recours concernant l'appréciation peut obliger le DASEN à privilégier l'ancienneté de service des ex-instituteurs.</p> <dl class='spip_document_3752 spip_documents spip_documents_center'> <dt><a href="http://80.snuipp.fr/IMG/docx/recours_HC.docx" title='Word - 12.9 ko' type="application/vnd.openxmlformats-officedocument.wordprocessingml.document"><img src='http://80.snuipp.fr/prive/vignettes/defaut.png' width='52' height='52' alt='Word - 12.9 ko' /></a></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:120px;'><strong>modèle de recours</strong></dt> </dl> <div class="texteencadre-spip spip">Le SNUipp demande donc <strong>« qu'en cas d'égalité de barème, l'ancienneté de service soit prise en compte sur l'ensemble de la carrière sans distinction ». </strong> </div> <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> <strong>Un ratio méconnu </strong></p> <p><strong>Enfin, le « ratio » de promouvables qui devrait augmenter cette année et arriver en 2020 à celui du 2nd degré, n'a pas encore été communiqué par le ministère. Une situation qui a conduit le report de la tenue de nombreuses CAPD dans les départements. </strong></p> <div class="texteencadre-spip spip">Sur tous ces sujets, le SNUipp-FSU continue d'intervenir auprès du ministère et dans les départements pour faire valoir les droits des personnels et veiller au respect des engagements du gouvernement. C'est tout l'objet de son courrier adressé au ministre. </div> <p><a href="https://www.snuipp.fr/system/resources/W1siZiIsIjIwMTgvMDYvMDYvNWg0dTI5c2xpZV8wNl8wNl8yMDE4X19jb3Vycmllcl9qZWFuX21pY2hlbF9ibGFucXVlcl9ob3JzX2NsYXNzZV8ucGRmIl1d/06_06_2018__courrier_jean_michel_blanquer_hors_classe_.pdf" class='spip_out' rel='external'>Le courrier au ministre</a></p> <p>Faute de ratio connu, la CAPD du 1er juin n'a pas statué sur les promotions Hors Classe. Celles-ci seront étudiées le 3 juillet.</p> <div class="texteencadre-spip spip">Le SNUipp-FSU 80 a obtenu la mise en place d'un groupe de travail sur la Hors Classe le 19 juin 2018.</div> Fri, 08 Jun 2018 16:18:34 +0200 NUCIBELLA Rémi <p><strong class="caractencadre-spip spip">Alors que se déroule la première campagne des nouvelles modalités d'accès à la hors-classe pour 2018 de nombreuses questions demeurent. Par un courrier du 6 juin, le SNUipp-FSU interpelle à nouveau le ministère.</strong></p> <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> <strong>« Un accès à la hors classe pour tous les PE ».</strong> C'était pourtant la promesse inscrite dans la déclinaison Éducation nationale du protocole d'accord PPCR, qui signe des avancées importantes en termes de déroulement de carrière et de rémunérations.</p> <p>« Les modalités d'accès à la hors-classe pour 2018 avec un barème reposant sur deux éléments,<strong> l'ancienneté dans la plage de promotion et l'avis du supérieur hiérarchique ainsi que l'absence de décision concernant le taux de promotions suscitent de nombreuses interrogations »</strong>. C'est dans ces termes que le SNUipp-FSU s'est adressé au ministre dans un courrier daté du 6 juin.</p> <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> <strong>Une question d'appréciation ?</strong></p> <p>« Les trois appréciations possibles des avis émis, "très satisfaisant ", "satisfaisant" et "à consolider", sont lourdes de sens car elles renvoient à la reconnaissance de l'institution sur l'exercice du métier ».</p> <div class="texteencadre-spip spip">Or, rappelle le SNUipp-FSU « cette diversité d'avis basés sur des rapports d'inspection plus ou moins anciens comme sur une connaissance plus ou moins réelle des enseignants engendre de profonds sentiments d'injustice pour de nombreux enseignants. </div> <p><strong>Un avis qui fige dans la durée l'appréciation portée sur la valeur professionnelle et qui doit pour le SNUipp-FSU pouvoir être revu pour les prochaines campagnes de promotion notamment pour les personnels qui n'ont pu bénéficier d'un entretien de carrière.</strong></p> <p>Et le SNUipp-FSU va plus loin en rappelant que <strong>« Les enseignants ont besoin d'être tous reconnus pour travailler efficacement en équipe et non pas « mis en concurrence »</strong> pour accéder à la hors-classe. Le système éducatif français a la chance d'avoir des enseignants investis, qui font face à des difficultés de plus en plus prégnantes et qui s'évertuent avec peu de moyens à faire réussir tous les élèves. <strong>Aussi, nous vous demandons de donner comme consigne aux IEN et aux DASEN de mettre par principe l'appréciation « très satisfaisant » à l'ensemble des enseignants promouvables à la hors-classe. »</strong></p> <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> <strong>La situation des anciens "instits"</strong></p> <p>La situation des ex-instituteurs, génération encore majoritaire chez les promouvables, est actuellement désavantagée par un barème qui dans de nombreux départements, en cas d'égalité, prend en compte l'ancienneté dans le corps des PE et non l'ancienneté dans l'ensemble de la carrière. Tous ces personnels doivent pourtant accéder à la hors-classe avant de partir en retraite. Un courrier de recours concernant l'appréciation peut obliger le DASEN à privilégier l'ancienneté de service des ex-instituteurs.</p> <dl class='spip_document_3752 spip_documents spip_documents_center'> <dt><a href="http://80.snuipp.fr/IMG/docx/recours_HC.docx" title='Word - 12.9 ko' type="application/vnd.openxmlformats-officedocument.wordprocessingml.document"><img src='http://80.snuipp.fr/prive/vignettes/defaut.png' width='52' height='52' alt='Word - 12.9 ko' /></a></dt> <dt class='spip_doc_titre' style='width:120px;'><strong>modèle de recours</strong></dt> </dl> <div class="texteencadre-spip spip">Le SNUipp demande donc <strong>« qu'en cas d'égalité de barème, l'ancienneté de service soit prise en compte sur l'ensemble de la carrière sans distinction ». </strong> </div> <p><img src="http://80.snuipp.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> <strong>Un ratio méconnu </strong></p> <p><strong>Enfin, le « ratio » de promouvables qui devrait augmenter cette année et arriver en 2020 à celui du 2nd degré, n'a pas encore été communiqué par le ministère. Une situation qui a conduit le report de la tenue de nombreuses CAPD dans les départements. </strong></p> <div class="texteencadre-spip spip">Sur tous ces sujets, le SNUipp-FSU continue d'intervenir auprès du ministère et dans les départements pour faire valoir les droits des personnels et veiller au respect des engagements du gouvernement. C'est tout l'objet de son courrier adressé au ministre. </div> <p><a href="https://www.snuipp.fr/system/resources/W1siZiIsIjIwMTgvMDYvMDYvNWg0dTI5c2xpZV8wNl8wNl8yMDE4X19jb3Vycmllcl9qZWFuX21pY2hlbF9ibGFucXVlcl9ob3JzX2NsYXNzZV8ucGRmIl1d/06_06_2018__courrier_jean_michel_blanquer_hors_classe_.pdf" class='spip_out' rel='external'>Le courrier au ministre</a></p> <p>Faute de ratio connu, la CAPD du 1er juin n'a pas statué sur les promotions Hors Classe. Celles-ci seront étudiées le 3 juillet.</p> <div class="texteencadre-spip spip">Le SNUipp-FSU 80 a obtenu la mise en place d'un groupe de travail sur la Hors Classe le 19 juin 2018.</div>