Vous êtes ici : Accueil du site > Carrière > Mouvement > Mouvement : audience au rectorat
Publié : 24 février 2012

Mouvement : audience au rectorat

Ce jeudi 23 février, le SNUipp-FSU (sections 02, 60 et 80) et les autres organisations associées à la pétition académique intersyndicale contre les nouvelles règles du mouvement ont été reçus par le secrétaire général du Recteur, en visio-conférence avec les responsables de l’Aisne et de l’Oise ainsi que Mme Maire, IEN adjointe au DASEN de la Somme.

Après un rappel des revendications des organisations syndicales (portées sur la pétition académique intersyndicale), un échange assez long a eu lieu dont ne sont ressortis que peu d’éléments nouveaux, malheureusement :
- l’abrogation de la note de service 2011-194 n’est pas du ressort du Recteur, tout comme la satisfaction des revendications principales des collègues de l’académie (retour à une seconde phase informatisée avec nouvelle saisie des vœux, abandon des vœux géographiques obligatoires, diminution du nombre de postes à profil, respect du paritarisme avec le maintien de CAPD à chaque phase du mouvement, …)
- les Directions Académiques et le Rectorat ne peuvent absolument pas expliquer pour quelles raisons le ministère s’entête à vouloir modifier le mouvement alors que la preuve a été apportée par les organisations syndicales qu’il n’y a aucune amélioration liée aux nouvelles règles du mouvement en vigueur depuis 3 ans (et même qu’il y a dégradation pour les personnels
- les Directions Académiques et le Rectorat sont dans l’incapacité totale d’expliquer le fonctionnement de l’algorithme de résolution des vœux géographiques et, par la même, de garantir la transparence et l’équité des opérations de mouvement.

Le secrétaire général du Recteur s’est engagé à s’adresser une fois de plus au ministère pour avoir une explication compréhensible du fonctionnement de l’algorithme de résolution des vœux géographiques. Il a également demandé aux Directions Académiques de veiller à la transparence des affectations sur postes à profil.

Devant la fin de non-recevoir concernant les revendications principales des personnels, l’intersyndicale (SNUipp-FSU, SE-Unsa, SNUDI-FO) a décidé d’une adresse commune aux représentants nationaux de nos organisations syndicales afin qu’ils aillent demander des comptes au ministère en intersyndicale.

Lire aussi :
- Mouvement 2012 dans la Somme : les changements