Vous êtes ici : Accueil du site > Carrière > Promotions > Accéder à la classe exceptionnelle : comment faire ?
Publié : 18 décembre 2017

Accéder à la classe exceptionnelle : comment faire ?

Accès au grade de professeur des écoles de classe exceptionnelle Tous les enseignants ayant atteint le 3ème échelon Hors Classe sont éligibles.

Conditions d’inscription au tableau d’avancement

Au titre du premier vivier

Le premier vivier est constitué des professeurs des écoles qui, ont atteint au moins le 3ème échelon de la hors classe. Les fonctions ou missions concernées sont les suivantes :

- l’affectation dans une école ou un établissement relevant de l’éducation prioritaire :
- les fonctions de directeur d’école ou de chargé d’école,
- les fonctions de conseiller pédagogique auprès des inspecteurs de l’éducation nationale chargés du premier degré,
- les fonctions de maître formateur,
- les fonctions de référent auprès d’élèves en situation de handicap

La durée de huit ans d’exercice dans une fonction au cours de la carrière peut avoir été accomplie de façon continue ou discontinue.

Les agents classés au moins au 3e échelon de la hors classe sont informés par message électronique sur I-Prof et sur leur adresse professionnelle qu’ils peuvent, sous réserve de remplir les conditions d’exercice des fonctions éligibles, se porter candidats à l’inscription au tableau d’avancement au grade de la classe exceptionnelle au titre du premier vivier. Ils font acte de candidature en remplissant une fiche de candidature sur le portail de services Internet I-Prof. Cette fiche comprend notamment les données relatives aux fonctions accomplies dans des conditions d’exercice difficiles ou sur des fonctions particulières.

Au titre du second vivier

Le second vivier est constitué des professeurs des écoles qui, ont atteint le 6e échelon de la hors classe.

Les professeurs des écoles ayant atteint le 6e échelon de la hors classe au 1er septembre 2017 sont éligibles. L’examen de leur situation n’est pas conditionné à un acte de candidature.

Recueil des avis

L’inspecteur de l’éducation nationale (IEN) formule un avis via l’application I-Prof sur chacun des agents promouvables, au titre de l’un ou de l’autre vivier.

Un seul avis est exprimé par agent, même si celui-ci est promouvable à la fois au titre du premier vivier et du second vivier.

L’appréciation arrêtée par l’IA-Dasen

Pour le premier et le second vivier

L’appréciation qualitative porte sur le parcours professionnel, l’exercice des fonctions (durée, conditions, notamment dans le cadre de l’éducation prioritaire) et la valeur professionnelle de l’agent au regard de l’ensemble de la carrière.

L’examen du parcours professionnel de chaque agent doit permettre d’apprécier, sur la durée, son investissement professionnel, compte tenu par exemple des éléments suivants : activités professionnelles, implication en faveur de la réussite des élèves et dans la vie de l’école/établissement, richesse et diversité du parcours professionnel, formations et compétences.

L’appréciation de l’IA-Dasen, que ce soit pour le premier ou pour le second vivier, se décline en quatre degrés :
- Excellent ;
- Très satisfaisant ;
- Satisfaisant ;
- Insatisfaisant.

Valorisation des critères Pour chaque degré retenu, des points sont attribués :
- Excellent = 140 points
- Très satisfaisant = 90 points
- Satisfaisant = 40 points
- Insatisfaisant = 0 point (aucun enseignant avec cette appréciation ne peut accéder à, la classe exceptionnelle)

Pour la campagne 2017, il est tenu compte de l’échelon de changement de grille au 1er septembre 2017 et de l’ancienneté conservée dans cet échelon à la même date. Des points sont attribués selon l’échelon et l’ancienneté dans celui-ci.

Dans le département, vous avez jusqu’à vendredi 22 décembre pour vous inscrire, cela est très rapide, n’hésitez pas à le faire.

Vous pouvez contacter la plateforme assistance au rectorat qui est joignable au 03.22.82.37.40.

Voir le texte entier du Ministère sur ce point

Voir la circulaire départementale

Le SNUipp-FSU était contre cette classe exceptionnelle, où aucun critère juste, ni aucun barème n’est affecté à la désignation des candidats. Pour autant, les élus du personnel prendront toute leur part lors de l’examen des candidatures en CAPD.