Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > CHSCT > Compte rendu du CHSCTA du vendredi 3.04
Publié : 4 avril 2020

Compte rendu du CHSCTA du vendredi 3.04

Les représentant-e-s FSU des trois départements de l’Aisne, de l’Oise et de la Somme ont préparé une déclaration liminaire (que vous pouvez lire en PJ). Elles et ils ont longuement questionné Madame la rectrice sur la situation de la crise sanitaire COVID-19.

La FSU est indignée par les propos de madame la porte-parole du gouvernement qui ont suscité, à juste titre, la colère des collègues. Aussi, la FSU demande des excuses publiques de sa part.

La FSU souhaite aussi que soit porté à la connaissance de notre ministre de l’éducation nationale son agacement face à ses injonctions souvent contradictoires avec les annonces du premier ministre, du président de la république voire de ses propres propos !

Madame la rectrice a annoncé que les collectivités ont été sollicitées pour la mise à disposition de matériel informatique existant. Pour toute demande, il faut solliciter les collectivités locales. Un accord national a été signé avec La Poste pour atteindre les élèves sans accès numérique (6 pages par élève par semaine).

La FSU s’inquiète pour les personnels qui - en cette période hors norme de confinement - ont besoin d’aide psychologique, mais aussi pour les agent·e·s volontaires, qui courageusement et sans aucune protection autre que les gestes barrières se trouvent face à des usagers. Des masques seront disponibles pour les enseignant-e-s volontaires, la semaine prochaine (6 au 10 avril).

La FSU a demandé que le cadre réglementaire du télétravail (n° 2012-347, décret n° 2016-151, arrêté du 3 novembre 2017) soit respecté.

Madame la rectrice a annoncé que tous les frais seront pris en charge. La FSU conseille donc à tous les agent.e.s qui ont des frais inhérents au confinement de lui adresser des demandes de remboursement de frais par la voie hiérarchique, en faisant copie au SNUipp.

Plus que jamais, la confiance, la bienveillance et la protection doivent être garanties à l’ensemble des personnels de l’éducation nationale. La FSU demande que tout agent qui contracte le COVID-19 soit reconnu en accident du travail.

La cellule d’écoute du rectorat est accessible depuis vendredi 27 mars au 03 23 823 825. Ce sont des personnels volontaires, formés à l’écoute qui garantissent l’anonymat (Psy-EN, assistante sociale, médecin de prévention…). L’écoute du réseau PAS est toujours active (psychologue) au 08 05 500 005. Cette cellule sera active pendant les prochaines vacances scolaires.

La FSU conseille à tous les agent.e.s de l’éducation nationale en besoin d’écoute, de téléphoner à cette cellule afin de faire remonter des problématiques professionnelles ou personnelles qui ont émergé pendant cette période de confinement.

A la demande de la FSU sur le besoin de prévention, le rectorat finalise une note à l’attention de tous les agents sur le travail à distance et les risques encourus (travail sur écran, troubles visuels, maux de dos …).

Vous trouverez en pièce jointe le compte-rendu de cette réunion.

La FSU souhaite apporter tout son soutien à toutes les familles affectées par cette pandémie.

Documents joints