Vous êtes ici : Accueil du site > Entrée dans le métier > Néo-titulaires > PRIME D’ACTIVITE : PUIS-JE Y PRETENDRE ?
Par : SNUipp80
Publié : 3 novembre 2020

PRIME D’ACTIVITE : PUIS-JE Y PRETENDRE ?

Qui peut y prétendre ?
- tous les stagiaires, contractuel·les et titulaires dont le revenu, pour un célibataire sans enfant, est au plus de 1,5 SMIC
- les célibataires avec enfant ne doivent pas justifier d’un salaire excédent 1,8 SMIC
- les couples sans enfant dès lors que le revenu du conjoint n’excède pas 1,3 SMIC
- les couples avec enfant dès lors que le revenu du conjoint n’excède pas 1,7 SMIC.

Pour information, le SMIC mensuel net est de 1219 €
   Donc :
   1,5x1219 = 1828.5€
   1.8x1219 = 2194.2€
   1.3x1219 = 1584.7€

Comment y prétendre ?

Les revenus pris en compte sont ceux des trois mois précédents la demande. La CAF propose un simulateur.

Le montant de cette prime d’activité varie en fonction des prestations sociales que vous touchez (APL…), de vos revenus, de votre situation familiale et professionnelle.

Tous les collègues en début de carrière doivent faire la simulation car sans demande préalable, la prime ne sera pas versée.

Quand et où formuler la demande ?

La prime d’activité est attribuée par la CAF. Toutes les démarches se font sur le site de la CAF..

Les revenus pris en compte sont ceux du trimestre précédent. Vous devrez donc déclarer vos ressources tous les 3 mois sur le site de la CAF.

D’après leur simulateur, célibataire sans enfant, sans autre ressource, il ne faut pas dépasser 1800€ pour toucher 30€/mois de prime d’activité.

Signe d’un déclassement de notre profession

Si avoir la prime d’activité est un plus ; pouvoir y prétendre, démontre bien que le gel du point d’indice a entrainé un profond déclassement de notre métier.

En 1980, nos collègues débutaient avec un traitement équivalent à deux fois le SMIC contre 1,25 actuellement.