Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > CHSCT > CR DU CHSCTSD DU 15.12.20
Publié : 16 décembre 2020

CR DU CHSCTSD DU 15.12.20

Après la lecture de la déclaration liminaire commune à toutes les organisations syndicales, membres du CHSCTSD, et des avis,

PDF - 260.3 ko
Déclaration liminaire
PDF - 525.7 ko
Avis

M. Dècle précise qu’il transmettra leur demande pour que chaque agent-e bénéficie d’une formation continue sur la voix d’une journée à Mme Maire.

Sur la charge de travail des directrices et directeurs d’école, Monsieur Décle évoque qu’il y a des avancées, notamment sur les temps de décharge qui augmenteront à la rentrée prochaine. Il a ajouté que les groupes contact se réunissent une fois par trimestre mais que le/la reférent-e d’un groupe est à l’écoute des collègues quotidiennement.

Le SNUipp-FSU rappelle que les directrices et directeurs veulent pouvoir se concentrer sur le cœur de leur fonction : animation de l’équipe, suivi des élèves, lien aux familles … Pour cela, il faut une augmentation du temps de décharge pour toutes les écoles, une aide administrative et au fonctionnement de l’école pérenne, la suppression des tâches inutiles, une réelle formation et une meilleure rémunération. Pour mettre l’école au service des élèves et mettre en place ces mesures indispensables dès la rentrée prochaine, il est indispensable et urgent de donner les moyens nécessaires en les programmant sur plusieurs années.

A l’énième demande des organisations syndicales, M. Dècle a affirmé que les masques inclusifs ne pourront être transmis aux collègues travaillant en CP. Pour celles et ceux qui travaillent en UPE2A, le CASNAV les en a pourvu-e-s.

M. Dècle a précisé qu’il n’est pas possible de recruter des personnes inscrites sur liste complémentaire comme le SNUipp-FSU le demande depuis le mois de septembre. Pourtant, 5 contractuel-les ont été recruté-e-s et il s’agit de personnes qui étaient inscrites sur la liste complémentaire. On demande donc à des personnes d’accepter un recours à la précarité qui entretient l’illusion de la pérennité d’un service public de qualité !

Proposer aux personnes inscrites sur liste complémentaire d’être recrutées comme contractuel-les leur fait perdre le bénéfice du concours, principe contre lequel le SNUipp-FSU s’insurge !

M. Dècle a reconnu la difficulté des personnels administratifs à s’approprier la marche à suivre en cas de COVID, les informations étant fluctuantes. Les personnes qui se sont rapprochées des services de la DPE concernant la journée de carence ont souvent obtenu une réponse favorable à leur demande. N’hésitez donc pas à vous rapprocher de ce service en cas de besoin. Il a été précisé à M. Dècle que les secrétaires de circonscription n’étaient pas toujours correctement informées et qu’elles pouvaient parfois transmettre de mauvais renseignements à la profession.

Concernant la campagne de dépistage, il y a une grande implication des services de santé scolaire et un travail avec les élus locaux est organisé.
- 41 volontaires : 32 infirmier-e-s, 9 médecins
- ces volontaires sont formé-es par l’ARS et la CPAM par groupe de 10 personnes (10.12, 11.12, 15.12 et 17.12)
- 2 opérations de tests : à Flixecourt (52 personnes testées) et Rosières (40 personnes testées) mardi 15.12. Dans les deux cas, ces communes ont été fortement impactées par la COVID.
- à la rentrée, une opération de tests aura lieu avant le 15.01 à Corbie
- le nombre de journées à réaliser pour ces personnels n’est pas précisé Leurs frais de déplacement seront pris en charge par la DSDEN, elles et ils auront une indemnité forfaitaire d’environ 400 euros. Les secteurs où les tests sont réalisés sont déterminés par l’IA et la conseillère technique à partir d’un cadrage national.
- les personnels seront équipé-e-s d’EPI (équipement de protection individuelle) suivant : charlotte, protection oculaire, masques FFP2, chirurgicaux de type 2, blouse, surblouse, tablier, paire de gants de toutes les tailles 2400 tests ont été reçus dans le département. Il va falloir bâtir un calendrier prévisionnel des interventions pour le mois de janvier. M. Dècle a remercié le conseil départemental qui va aider les équipes dans la gestion des déchets (opération de ramassage par la SDIS).

Le SNUipp-FSU se questionne quant à la charge de travail supplémentaire que vont engendrer les tests de dépistage auprès des infirmiers et infirmières. Il s’interroge sur la question du remplacement des professionnels de santé qui, mobilisé-e-s par les tests de dépistage, ne seront pas disponibles dans les établissements pour accueillir et prendre en charge les élèves nécessitant une évaluation relevant du service infirmier.

Concernant la vaccination, la DSDEN n’a pour le moment aucune information à nous transmettre.

Dans un des avis, nous avons rappelé le droit à la déconnexion. M. Dècle en parlera demain en conseil d’IEN, et en profitera pour leur rappeler que les masques doivent être distribués dans les écoles par les CPC. Les circonscriptions les ont reçus les 3 et 4 décembre (M pour les adultes, XS pour les élèves qui en ont besoin, chirurgicaux).

Pour les personnes qui auraient des difficultés à se voir remettre des masques de type 2, il ne faut pas hésiter à saisir directement la DSDEN.

Le nombre de personnels en ASA = 39 PE, 25 AESH. Quand la situation est critique au sein d’un PIAL, M. Dècle a assuré qu’un remplacement était mis en place.

Le SNUipp-FSU a demandé à ce que les remplaçant-e-s soient informé-e-s des cas de COVID d’enfants ou d’enseignant-es lorsqu’ils/elles sont appelé-e-s dans une école. Il a aussi précisé que les remplaçant-e-s arrivaient parfois tardivement dans les écoles, ce qui pose un problème de brassage des élèves.

Nous avons demandé à ce qu’un protocole clair soit établi pour l’utilisation des BCD. M. Dècle va demander à Mme Maire de s’en charger.

La question sur les effets secondaires du gel HA a été posée. M. Dècle n’a pas connaissance à ce jour d’étude portant sur son éventuelle nocivité. Concernant le lavage des mains au savon, il a été précisé par Mme Podvin que le séchage des mains était indispensable pour éviter une sécheresse cutanée … Ce à quoi nous avons répondu qu’il manquait souvent de papier absorbant dans les écoles !

Les personnels ayant des enfants scolarisé-e-s au collège qui ont des problèmes particuliers et dont l’aide est nécessaire pour faire les devoirs en distanciel peuvent se rapprocher de la DSDEN via leur IEN pour faire une demande d’ASA.

Les organisations syndicales ont demandé à ce que soit étudiée la possibilité de mettre en place un blocage des mails professionnels et de l’ENT sur les temps de repos et de vacances. La profession est épuisée, c’est pourquoi nous demandons à ce que l’employeur mette en œuvre des dispositifs de régulation pour que soit assuré le respect des temps de repos et de congé ainsi que de la vie personnelle et familiale.

M. Dècle a fait le point sur les personnes positives ou en éviction au cours de cette période :

- 9 classes fermées (contre une quarantaine en septembre/octobre)

Cas positifs :
- 68 personnels EN
- 26 personnels hors EN
- 368 élèves

Eviction :
- 66 personnels EN
- 15 personnels hors EN
- 853 élèves

La période la plus difficile s’est étalée du 15 au 25.11 (pic à 45 situations par jour). La semaine dernière, entre mardi et jeudi : seules 2 situations ont été pointées).

Le SNUipp-FSU vous souhaite bon courage pour les derniers jours avant des vacances bien méritées !!!