Vous êtes ici : Accueil du site > Entrée dans le métier > Les concours > STAGIAIRES : DES PRECISIONS CONCERNANT L’ENTRETIEN PROFESSIONNEL
Publié : 16 février

STAGIAIRES : DES PRECISIONS CONCERNANT L’ENTRETIEN PROFESSIONNEL

Ces entretiens se dérouleront entre mars et juin 2021.

La commission d’entretien sera composée de 2 juré·es :

• un membre du corps d’inspection

• un membre du corps auquel appartient le·la stagiaire, donc un·e professeur·e des écoles

Les juré·es n’auront aucune communication concernant le·la stagiaire et ne devront pas la ou le connaître.

Cet entretien de 30 minutes débutera par une présentation par la stagiaire d’une situation professionnelle personnelle vécue pendant l’année (10 minutes), suivie par un échange avec la commission (20 minutes).

L’objectif consiste à évaluer l’intégration des éléments réglementaires et institutionnels, les compétences relationnelles, de communication et la coopération au sein d’une équipe, la maîtrise des contenus disciplinaires et didactique.

Le BO n°49 du 24 décembre 2020 définit le modèle d’avis que la commission aura à remplir lors de l’entretien. Ce modèle prend la forme d’une grille d’évaluation que la commission renseignera (Satisfaisant - À consolider - Insuffisant).

Ce qui sera évalué lors de la présentation de la situation professionnelle personnelle vécue  :
- Communication : respect de la durée de la présentation, attitude, clarté de l’expression.
- Qualité de l’analyse de la situation professionnelle
- Pertinence des choix que le·la stagiaire a été amené·e à faire au regard de ses obligations professionnelles et du référentiel de compétences

Ce qui sera évalué lors de l’échange avec la commission :
- Communication : positionnement vis-à-vis de la commission, qualité de l’échange et de l’argumentation.
- Capacité d’analyse et de réflexivité dans les domaines de compétences suivants :

l’intégration des éléments réglementaires et institutionnels dans l’exercice des responsabilités attachées à sa fonction (droits et des devoirs du fonctionnaire et de l’agent public, valeurs de la République et service public de l’éducation, etc.). les compétences relationnelles, de communication et d’animation favorisant la transmission, l’implication et la coopération au sein de la communauté éducative et son environnement. Pour les personnels enseignants : les compétences professionnelles liées à la maîtrise des contenus disciplinaires et à leur didactique.

Alors que l’année s’avère particulièrement difficile pour toutes et tous et en particulier pour les débutant·es, cet oral représente une charge de travail supplémentaire pour les stagiaires, lesquel·les sont soumis·es à un stress et une pression constante du fait de conditions de stage très exigeantes.

Le SNUipp-FSU réaffirme son opposition à ce dispositif et dénonce le passage en force comme mode de fonctionnement ordinaire du ministère. Il demande que cet oral ne soit pas mis en place, que des moyens soient déployés d’urgence pour l’accompagnement des enseignant·es et que les conditions de stage soient améliorées pour permettre une entrée plus sereine et progressive dans le métier.

http://neo.snuipp.fr/