Vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > Départementales > CTSD/CDEN > CR DU CDEN DU JEUDI 18 FEVRIER 21
Publié : 19 février

CR DU CDEN DU JEUDI 18 FEVRIER 21

Ce Jeudi 18 février 2021, le CDEN s’est tenu en visioconférence.

Après lecture des déclarations, l’IA rappelle que la politique des protocoles a pour volonté d’assurer la continuité du service publique d’éducation, ayant conscience des effets collatéraux de la fermeture du premier confinement. Concernant la pratique de l’EPS, suite aux aménagements, aujourd’hui cette pratique est uniquement possible en extérieur, l’IA reconnaît l’adaptation qui est demandée aux professeurs d’EPS et des écoles, et espère que la situation sanitaire permettra bientôt un retour en salle.

Sur la situation sanitaire et le texte du CHSCTD : l ’IA ne répondra pas car cela se fait dans le cadre du CHSCT. D’ailleurs, vous trouverez ce texte en pièce jointe, texte que nous n’avons pas pu lire.

La déclaration de N. Elimas n’a pas été confirmée par le ministre Blanquer, donc possibilité de fermer des classes dans les communes même s’il n’y a pas accord du maire.

Concernant la formation initiale des enseignants du 1er degrè, l’IA indique que les formations en constellations du plan français et du plan maths n’est pas une option comme le mentionne le directeur général de l’enseignement.

SNALC Vœu 1 POUR : 2 ABSTENTION : 25 CONTRE : 5 SNALC Vœu 2 POUR : 4 ABSTENTION : 10 CONTRE : 7 FSU-FCPE Vœu POUR : 28 ABSTENTION : 4 CONTRE : 0

Ordre du jour 

Approbation des deux PV de CDEN 9/07/2020 et 19/11/2020

1er degré 

L’IA commence par rappeler les effectifs en baisse du nombre d’élèves -1058, avec +10 postes, et le taux d’encadrement pour 100 élèves en 2021 de 6,36, contre 5,82 au niveau national et 6,11 au niveau académique. Cela se justifie car nos élèves ont besoin de consolidation des apprentissages fondamentaux. La stratégie proposée a été attentive à un effectif à 24 en GS, CP, CE1 en milieu rural et une poursuite des dédoublement en CP CE1 en EP et en GS en REP+.

L’administration a confirmé que les écoles de 1, 2 et 3 classes auront 2 jours de décharge annuelle supplémentaire.

Décisions de l’IA après les échanges

RPI Grivesnes/Sourdon/Quiry-le-Sec/Coullemelle : ouverture levée car projet de RPC en 2022

NESLE maternelle : maintien de l’ouverture / élémentaire : fermeture levée

St Léger les Domart : fermeture levée

Ailly-le-haut-clocher : fermeture levée

Feuquières-en-vimeu : fermeture du dispositif de -3ans et non plus du poste d’adjoint

RPI Caours/Neufmoulin : fermeture levée

RPI Guignemiccourt/Seux/Briquemesnil-Floxixourt/Ferrières/Bovelles/Pissy : Pas de positionnement pour le moment car les conditions matérielles actuelles nécessitent des discours avec le syndicat mixte qui a la compétence scolaire. Une visite du conseiller départemental de prévention doit se faire. A revoir en juin.

AMIENS : maternelles La Paix et Rosa Bonheur : après échange avec Mme le Maire d’Amiens, les ouvertures prévues dans ces deux écoles, au titre du dispositif "dédoublement des GS en REP+" est différé en 2022.

Le SNUipp-FSU espère que ces dispositifs seront maintenus et que ces deux ouvertures auront bien lieu.

École Beauvillé : FUSION d’école, actuellement direction unique.

Ecole Jules Barni : fermeture levée

SALEUX école Curie-Dégardin : fermeture levée

Situations qui restent en observation

Abbeville, école maternelle Thuison

Berteaucourt-les Dames

Eppeville

RPI Grattepanche/Hébécourt/Rumigny

Villers Bretonneux

Plachy Buyon

Ailly sur somme

VOTE : POUR : 0 ABSTENTION : 1 CONTRE : 14

Lecture et mise au vote de documents de la préfecture Dotation pour logements de fonctions Dotation pour le coût moyen départemental d’un élève

Une organisation syndicale souhaite revenir sur sa proposition de 2 fermetures à l’école Saint-Roch B à Amiens, alors que cette école voit le poste, gelé à la rentrée 2020, fermé à la rentrée 2021. Cette école d’EP est une école dite de cycle ( 6 classes de CP et CE1 à effectifs réduits) c’est pourquoi sa moyenne est reste faible. VOTE : POUR:1 ABSTENTION:2 CONTRE : 11

Le SNUIpp FSU incite les équipes des écoles à nous communiquer, ainsi qu’à leur l’IEN, dès modification, de leurs effectifs réels.

Les directeurs-directrices doivent aussi se montrer vigilants lors de la saisie de prévision d’effectifs, car le taux de réalisation prévision/constat est toujours regardé par administration lors des propositions de mesure de carte scolaire.

Documents joints